29 mars 2013

Hypox le test

De tous les accessoires que j'ai eu l'occasion de "tester" et d'utiliser Hypox est le plus troublant. 

Le principe est assez simple, on diminue "artificiellement" la quantité d'air (et donc O2) inspirée de manière à recréer les effet de l'entrainement en altitude. 

Extrait de l'article sur les effets de l'altitude : Skitours.fr

Notre organisme va alors réagir à ce manque d'oxygène. La ventilation pulmonaire va s'accélérer pour accroître les échanges gazeux entre l'air inspiré (milieu artériel) et les muscles (milieu tissulaire) et compenser le manque d'oxygène. Par ailleurs, le nombre de globules rouges va augmenter au bout de plusieurs jours ou semaines. Il en résulte une concentration de l'hémoglobine plus importante et donc une meilleure oxygénation des muscles.