test adidas supernova
Adidas Supernova Boost : Le test
4 mai 2017

Salomon Sense : le micmac des modèles 2016 – 2017

Après avoir tant vu et entendu parlé de la Salomon sense, la fameuse chaussure à sa sortie avait la réputation de couter 1€ /km il fallait que je sache « est ce une vraie bonne chaussure ou juste du marketing ? » . Donc l’année dernière, j’ai craqué ! Et je me suis offert ma première paire de sense.

salmon sense 6 SG 2017

Ce billet n’est pas un test de cette chaussure, donc je passe rapidement dessus en vous disant que moi adepte de la première heure des hoka… J’ai adoré la sense au-delà de toutes mes attentes. Et rapidement, je me suis rendu compte que ma limite maxi avec cette Ferrari du trail c’était +/- 25km. Alors j’ai commencé à regarder du côté de la sense ultra softground. Le but était de trouver un peu plus de confort, tout en gardant les points forts de la sense : dynamisme, légèreté et accroche.

Ultra ou Softground : qui est qui ?

Le souci, c’est qu’à 180€ le jouet, on est limite obligé d’attendre les promotions pour s’en payer une paire. J’attends donc la running week sur irun, et là quand je regarde tous les modèles de sense, je n’y comprends plus rien. Entre 2016 et 2017 Salomon nous a fait une salade avec ses modèles… Donc après avoir tout tranquillement posé sur le papier voilà les cinq modèles de Sense pour le trail.

ModèleAnnéePoids (source salomon)Semelle ( arrière / avant )Drop 
Sense 5 Ultra2016220g18mm/14mm4mm
Sense 62017220g18mm/14mm4mm
Sense 6 Softground2017225g20mm/16mm4mm
Sense 5 Ultra Softgroung2016260g21mm/17mm4mm
Sense Ultra 2017275g26mm/28mm8mm

Pour résumer :

  • La Sense 5 ultra de 2016 devient la Sense 6 en 2017. c’est apparemment la même chaussure.
  • La Sense 5 ultra softground de 2016 devient la Sense 6 Soft ground en 2017, elle bénéficie d’un petit régime est passe sous les 250g

Enfin la Sense Ultra. C’est un nouveau modèle avec un drop plus important : 8mm au lieu de 4mm, elle dispose également d’une semelle plus épaisse. Sur le papier, cette nouvelle venue dans la famille sense est clairement taillée pour l’ultra trail.

Retrouvez tous les details sur les Salomon sense sur la page Salomon – S/Lab

4 Comments

  1. Jérémy dit :

    Hello,
    En fait je ne suis pas tout à fait d’accord avec votre anlyse concernant le « micmac ». Cela fait déjà quelques années que Salomon est clair avec la version rouge ou noire de sa Sense Ultra (appelée Sense Aujourd’hui). En effet depuis la version 3 la séparation est claire :
    – une Sense Ultra rouge et blanche pour les terrains secs,
    – une Sense Ultra SoftGround (SG) rouge et noire pour les terrains humides mais surtout gras.
    La v4 et la v5 n’ont pas dérogé à la règle. Les chaussures sont similaires en tout point sauf 2 : la SG a un modèle de crampons adapté au terrains meubles et un mesh moins aéré (je passe la couleur noire évidemment). Je ne parle évidemment pas des améliorations propres à chaque version.
    Après pour le cafouillage je ne suis pas tout à fait d’accord : le modèle 2017 (v6) est renommé pour une raison simple : faire place à la nouvelle Sense Ultra qui porte bien son nom. Du coup les modèle Sense 5 ULtra et Sense 5 Ultra SG perdent juste leur appellation « Ultra » pour terminer en Sense 6 et Sense 6 Ultra. Cela ne change rien au programme de ces deux chaussures :
    – une Sense rouge et blanche pour les terrains secs,
    – une Sense SG rouge et noire pour les terrains humides mais surtout gras.
    Finalement je trouve qu’ils ont remis un peu d’ordre et l’appellation « Ultra », qui aurait pu nous faire croire à une vraie chaussure d’ultra, prend sa place sur un nouveau modèle plus orienté ultra en effet. Parce que là où je vous rejoins c’est que clairement les Sense Ultra de l’époque (comme les Sense d’aujourd’hui) ne permettent sûrement pas à bon nombre de faire un parcours d’ultra ! J’ai essayé, depuis la v2, et c’est certain que je n’aurai jamais la capacité de courir longtemps avec cette chaussure… et puis à 180 balles ) présent je me demande si on ne se fout pas un peu de notre gueule, mais ça c’est un autre débat ;)

    • johan dit :

      je suis d’accord avec toi les appellations 2017 sont plus cohérentes avec les modèles. Tu semble très bien connaitre ces modèles ce n’est pas du tout mon cas, et je peux t’assurer que quand tu regarde le catalogue, entre les modèles 2016 et les 2017 il y a de quoi s’y perdre un peu. De tout façon la sense c’est « has been » maintenant, place ) la ME:sh :-)

  2. Jérémy dit :

    Je connais plutôt bien, je suis longtemps tombé dans le « panneau Salomon » avec les S-Lab… mais place au ME:sh en effet, encore une belle histoire à vivre, pour la modique somme de : de plus en plus cher surtout ;)

  3. fab88 dit :

    idem mon poto: je me suis toujours demandé pourquoi l’appellation ultra pour ces modèles parce que clairement on c’est pas faisable de faire un ultra avec un seule paire de sense! D’ailleurs je suis même certain que Kilian en utilise plus d’une pour chaque ultra :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *