MOOC : Entraînement en trail et à l’ultra-trail
10 février 2016
Programmez un 30/30 avec le compteur d’intervalles de la suunto ambit
29 février 2016

Veste de trail Cimalp Ultrashell Storm : Le test

Quand on nous explique que pour courir, il suffit d’une paire de basket et d’un short… je pense qu’on ne nous dit pas toue la vérité ! Pour faire du trail, il vous faut obligatoirement une veste et quelle que soit la saison, car à 2500m même au mois d’août, il fait frisquet. Le tout est de savoir quelle veste emmener : le petit coupe vent de 90g ou la grosse veste imperméable qui prend une place énorme dans le sac ?

cimalp-storm-black

Présentation de la veste CimAlp UltraShell Storm

La CimAlp Storm est une veste de trail qui met fin à ce dilemme, c’est une veste légère (219g en M), dotée de la technologie Ultrashell® Slim 2,5 couches, qui offre une protection de 10’000mm et une respirabilité 12’500 MVP elle donc compatible avec les pré-requis matériels de l’utmb.

toutes-saisonsLe mm des 10 000 mm c’est l’unité de mesure qui indique la résistance à l’eau du tissu. On mesure cette valeur avec un test «hydrostatique». Une colonne est remplie d’eau, et le volume d’eau crée une pression sur une surface d’un pouce carré sur une période de 24 heures.
Le nombre de «mm» équivaut à la hauteur de la colonne d’eau (en millimètre) que peut supporter le tissu sans que l’eau passe à travers celui-ci. On considère que pour une personne qui marche sous la pluie la pression est équivalente à 8000mm (source ).

Pour la respirabilité le mvp est l’unité de mesure qui indique la respirabilité d’un tissu. Elle est calculée par la quantité de vapeur d’eau que le tissu laisse passer vers l’extérieur du vêtement. Un niveau élevé de réspirabilitée est essentiel pour une régularisation thermique efficace.

Toutes ces informations techniques pour vous dire que cette veste est étanche, légère et respirante.

 

Le Test de la Storm

En règle  général quand je cours sous la pluie c’est par ce que je me suis fait avoir par la météo et hormis pour le trail des hauts fort 2015 avec doune, courir sous la pluie n’est jamais un choix… J’ai utilisé cette veste plusieurs fois en mode coup-vent  mais pour le test ultime mouillé de cette veste j’ai tout de même attendu une journée bien orageuse pour une faire une sortie d’une 1h30 en mode rando course.

IMG_2158Le bilan est très satisfaisant, même fermée avec deux couches dessous elle reste très confortable, le tissu est très souple ce qui apporte un réelle liberté de mouvement. C’est là un vrai point fort de cette veste que je n’avais jamais rencontré chez aucun autre vêtement de ce type.  Un autre point positif de cette veste c’est sa capuche ! ca pourrait être un détail, mais voilà enfin une marque qui a compris que quand on court avec une capuche l’air s’engouffre dedans et elle s’enlève… CimAlp a donc équipé sa capuche d’un petit retour en tissu (le binding) qui permet à la capuche de rester sur la tête.

Toujours dans la série des petits plus on retrouve sur la Storm :

  • La poche poitrine permet de ranger la veste en « boule » et dispose d’un passage écouteur.
  • Au niveau des poignet un passage pour les pouces
  • Et l’ergot de maintient.  Cet ergot est en fait  une petite pièce de tissu qui permet de garder la veste entre-ouverte pour assurer une meilleure ventilation (en montée par exemple). C’est encore là un petit détail, mais je trouve l’idée géniale et surtout très utile.

 

Conclusion

D’une marque que je connaissais de nom et sur laquelle je n’aurais pas nécessairement parié, la Storm de CimAlp est devenue en l’espace de quelques sorties ma veste favorite. Je vais vous donner quelques points de comparaison par rapport à deux autres modèles de vestes que j’ai beaucoup utilisés.

CimAlp Storm Vs Raidlight Top Extrême : Deux produits très similaires. La Storm est bien plus confortable mais un peu moins respirante. La capuche de la storm tient mieux. Une fois en boule la raidlight est plus compacte. Au niveau du poids 250g pour la Top Extrême et 219g pour la Storm. Le prix public est le même : 169€. Mais la Storm dispose actuellement d’une remise qui baisse son prix à 120€

CimAlp Storm Vs Gore Running GT AS : Ce coup-ci les produits sont plus éloignés que ce soit au niveau de la « cible » que des performances. La Gore est très orientée course à pied sans toutefois être spécifique au trail, ce qui ne m’a pas empêché de la porté de nombreuses fois en trail. Bien que disposant d’un RET de 3 j’ai toujours trouvé que la Gore était une étuve… en revanche dans le domaine de la protection du froid et du vent elle est redoutablement efficace. La Storm est bien plus respirante mais moins protectrice. Le mode « boule » de la Gore est une catastrophe : une poche filet pas vraiment efficace, et je ne parle pas du confort ou la GT AS  fait office de veste en carton par rapport à la Storm.

En conclusion, je peux vous dire que la veste Storm de CimAlp est un excellent produit disposant de nombreux atouts (confort, comptabile UTMB, capuche avec binding, etc….) pour se rendre indispensable lors de vos sorties en montagne. La veste normalement commercialisée au prix de 169€ mais elle profite d’une remise qui amène son prix à 120€

>> Retrouvez plus d’informations sur ce produit sur Cimalp.fr

cimalp-storm-boule
cimalp-storm-binding
cimalp-storm-black
Le Test
Cimalp Storm
  • Confort90%
  • Design75%
  • Réspirabilité68%
  • Imperméabilité75%
  • Rapport Qualité / Prix90%

2 Comments

  1. […] Veste imperméable : la cimalp storm […]

  2. […] voilà ce t-shirt de trail est un cimalp, et pour avoir déjà eu une très bonne surprise avec la veste STORM, j’ai décidé de lui donner sa chance à […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *