Prom’classic 2016 : sortez les rames !

La Suunto Ambit3 Vertical : sur le papier
8 janvier 2016
Ma saison 2016 : du dénivelé et des potes
26 janvier 2016

10 ans après ma première participation à cette course, je m’épingle de nouveau un dossard de la Prom’classic sur le bide avec la ferme l’intention de passer sous les 45′

Moi qui ne suis pas un amoureux des courses sur route et que derrière ce passage sur la route se cache un moyen de progresser aussi en trail j’ai fait mes devoirs correctement pour arrivé bien préparé sur cette course : fractionné, piste, etc.. Mon indice de performances Suunto est passé de Capture d’écran 2016-01-11 à 16.08.04 au 20 octobre à perf-51 au jour de la course

promclassic2016

L’année dernière, je n’avais même pas réussi à rentré dans le sas de 50′ et j’étais parti à l’arraché. Cette année accompagné de deux potes, je m’échauffe correctement, et j’arrive à me faufiler au milieu du sas 45 – 50. Il y a tellement de monde que le départ est donné par vagues. Quand arrive notre tour, on piétine quelques mètres devant l’arrache puis on s’élance pour être stoppé 50m plus loin : ça bouchonne. Après quelques secondes on repart, ce coup-ci c’est la bonne.

L’objectif que je me suis donné est de tenir 4’34 sur les deux premiers pour arriver tranquillement à mon rythme de course un peu avant le 5em. Mais il y a trop de monde et les deux premier kilo sont un vraiment une galère. Pourtant je suis dans les clous.

Capture d’écran 2016-01-10 à 14.45.04

A peine le second kilomètre passé que je sais déjà que ce n’est pas un bon jour. Par rapport à l’année dernière je me sens beaucoup plus poussif. Le peloton s’étire progressivement, je garde le rythme.

Capture d’écran 2016-01-10 à 14.49.55

Je passe au 5em en 20 secondes de moins qu’en 2015 avec la grande différence que l’année dernière j’en avais sous le pied alors que là, je commence à être dans le dur…  Je sers les dents, mais je sais que la fin va être compliquée.

Capture d’écran 2016-01-10 à 14.57.38

Arrivé au 7em le 45′ tout pile est encore jouable, mais je suis cramé, même tenir l’allure n’est plus possible…et je vois mon chrono tranquillement, mais surement s’échapper.

Je passe le 10km GPS en 45:20 et la ligne d’arrivée 23 secondes plus tard

Les raisons qui ont fait que : je pense que j’ai manqué de séance au seuil dans ma préparation, et une chose est certaine : ne pas avoir effectuée de course préparatoire du même type quelques semaine avant est une des erreurs que je ne commettrais plus. Au final même si je suis deçu par ma perf ce petit allez-retour sur la promenade des Anglais est toujours aussi plaisant.

>> www.promclassic.com

2 Comments

  1. Runonline dit :

    Je serais tenté de dire « pas de blessures, c’est déjà bien, le chrono passe après » mais si tu finis dans le dure en 45′, c’est que tu manques vraiment de travail de résistance à des allures un peu soutenues. Fais attention car si tu corriges pas, tu vas le ressentir aussi sur les trails courts.
    Pour Verbier en revanche, ce sera moins un problème ;)

    • johan dit :

      pas de blessure mais les periostes defoncés comme d’hab… en gros tu est en train de me dire que je ne me suis pas assez rentré dedans à l’entrainement… c’est pas faux. Mais quand il n’y a pas de dénivelé j’ai du mal a prendre plaisir a sur les seance au seuil au seuil. Mais t’inquiet je serait prêt pour le verbier :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *