Corrida de Villeneuve Loubet 2015
4 décembre 2015
2015 is over : le bilan sportif
4 janvier 2016

Trail nocturne de blausasc 2015

J’étais venu en 2013 et me re-voila en 2015 à blausac charmant petit village de l’arrière pays niçois. Le TNT@Blausasc est une course organisé à l’occasion du telethon. C’est vraiment de la petite course de village, on est à la limite à de la course entre potes et d’autant plus cette année ou la météo n’est pas au mieux.
tnt-blausasc-2015
Nous ne sommes pas plus de 30 au départ, et pourtant cela n’empêche pas quelques pointures de la région d’être présente au départ… Il va donc falloir jouer des coudes entre guillaume Besnard et stephane Giordanengo.

Trail Nocturne du Telethon à Blausasc

La course est organisée par Sylvain Camus du Team Garmin, et sous les premiers flocons de décembre, c’est à la lueur de son gsm qu’il nous donne le départ. Comme la course est très courte autant être joueur de bout en bout, avec mon pote Bruno on part comme des flèches et l’espace de quelque minutes bruno est 2em et moi 5, « attention les gars ! la team vma de moule is back ». Au bout de 700m la nature à repris ses droits et nous nous retrouvons rapidement quelques part vers la 15em place.

Qui dit trail nocturne, dit lampe frontale. Pour l’occasion, j’ai dépoussiéré ma Petzl Nao, je lui ai fais un petit réglage à la va-vite 25%, 50%, 75% et 100% de puissance avec un faisceau large. On est tenté de penser que d’avoir une lampe puissante et toujours un avantage sur les courses de nuit, ce qui est vrai en règle général. Mais cette année la lune est masquée, il tombe de la neige fondue et il y a un épais brouillard. Au lieu d’avoir les champs Elysée un soir de noël devant moi j’ai juste un mur blanc. J’ai beau joué avec la puissance, la lumière est trop diffuse.

TRAIL-DE-NUIT-2015-TELETHON

Au bout de 20′ je finis par retirer la frontale pour garder à la main et avoir un éclairage au plus prés du sol. Dans la foulée j’avale un gel etixx. Si je vous en parle ce par ce que Julien m’avais prévenu sur le goût très particulier de ces gels, au moment au j’ai aspiré la première gorgé j’ai compris le

« Attention le gel il décrasse… »

mangeurdecailloux

le goût rappel certain sirop pour la toux, la texture est beaucoup plus liquide que les gels « traditionnels », au final ca passe. En revanche au niveau de l’effet, je me suis pris un double effet kisskool dans les 10 minutes qui ont suivi, une des rare fois ou je ressent vraiment l’effet d’un gel, c’était mon premier test de cette marque, donc ce sera à confirmé.

Effet gel ou pas je double enfin quelques concurrents dans la folle descente de la Ding Dingue Down ( un parcours de VTT DH assez costaud ) . Je finis en 58’31 soit une minute de moins qu’il y a deux ans sur un parcours un peu plus court mais moins roulant qu’en 2013. Mais quelque soit le chrono courir de nuit reste une expérience toujours aussi forte en émotions.

movescountlinkTNT@Blausasc 2015 sur movescount

2 Comments

  1. Julien dit :

    Au pire si les effets ne se confirment pas, je suis sûr qu’il se marie très bien avec un peu de vodka ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *