Suunto Ambit : Personnalisez vos modes sportifs

Salomon fait de Toulouse la capitale de l’outdoor
19 novembre 2015
Concours : Du Venum pour elles !
30 novembre 2015

La personnalisation des modes sportifs de l’ambit c’est toute une histoire et après trois modèles de la précieuse finlandaise, j’ai en fin trouvé une méthode qui me convient, elle me semble pas trop mal alors j’ai décidé de la partager avec vous.

Le nommage

Cela semble bête, mais la chose la plus importante avec les modes sportifs c’est le nom que vous allez leur donner. Car si vous ne faite pas attention en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, vous allez vous retrouver avec quelque chose du genre : course, running, course2, cap, run … et après bon courage pour vous rappeler les apps et les champs que vous avez configuré dans chaque mode.

La convention de nommage que j’utilise est la suivante : [sport]+[specificité_1]+[specificité_2]
il est difficile d’aller au déla de 2 « spécificités »

Cela peut vous paraitre un peu abstrait au premier abord, mais voila ce que cela donne chez moi. J’utilise des mots en anglais car ils sont plus court et le titre plus lisible sur l’écran de la montre.

 

RUN+HR

Pour les sorties au cardio.

Run_hr

C’est le mode le plus basique, on affiche en haut le chrono, et au milieu la fréquence cardiaque. Le champ du bas est un peu un four tout, en générale j’y met au minimum l’heure et la cadence. J’utilise aussi une variante de cette personnalisation qui est RUN+HR+RP. Avec RP pour Running Performance, une option présente uniquement dans l’ambit3 qui mesure votre niveau de performance. Mais pour que la montre mesure cette valeur, il faut ajouter le champs associé dans votre mode sportif.  Et pour que la mesure soit pertinente, il est conseillé de l’utiliser uniquement sur le plat et sur le bitume.

 

RUN+RACE

Pour les courses sur route. En haut, le chrono, et au milieu l’allure moyenne au kilomètre, dans le champ du bas je mets un ghost et/où le cardio au cas ou… n’oubliez pas d’activer l’autolap et de le régler sur 1km pour ce mode.

Run_cpt

 

RUN+COTE

Pour la route avec travail en cote. Pour moi, l’important c’est d’avoir la durée du tour, le dénivelé cumulé, et le nombre montée via l’app : climb counter
Run_cote

 

RUN+FREELAP+RP

Pour les séances de fractionnés. Pensez bien à désactiver l’autolap et l’autopause. Si le guide des fractions est la vitesse, j’utilise la seconde vue avec allure du tour et durée du tour en revanche si le guide c’est la fréquence cardiaque ou la distance  alors j’utilise une des deux dernières. Si vous utilisez Running Performance dans ce mode, pensez à activer le champ dans une des vues.

run_freelap_rp

 

TRAIL

Pour les sorties trail. L’application must have pour les trail c’est vspd60 qui donne la vitesse ascensionnelle lissée sur 60 secondes. Le reste est assez classique : distance, ascension, cardio.

Trail_std

 

TRAIL+RACE

Pour les courses en trail : ce mode c’est celui que j’utilise pour les courses courtes avec objectif chronométrique, dans le champ du bas je met vitesse moyenne et ascension au milieu soit le chrono soit, un ghost programmé via une app.

Trail_cpt

 

BIKE+TAFF

Pour le velotaff.

Bike_taff

 

BIKE+TRIP

En vélo, on a le temps de regarder sa montre, alors on peut se permettre d’avoir plus d’informations affichées. Notez la petite spécificité de ce mode c’est d’avoir l’option défilement automatique activé et réglée sur 6 secondes, de cette manière il n’y a que le champ du milieu qui change. En haut j’affiche la durée, en bas le cardio et au milieu :

bike_trip_v2

 

 

Bonus

en cadeau bonux, je vous dévoile quelques modes sportifs partagés par mes petits camarades blogueurs


Julien : Mangeur de Cailloux

Mode « course à pied » :

Images intégrées 2

Ecran 1 (j’inverse parfois « durée activité » et « heure » : pour avoir cette dernière toujours visible lors des footing entre 12/14 du boulot, ou la durée lors des courses chrono
– Durée activité ou heure
– Fréquence Cardiaque
– FC moyenne / Vitesse moyenne / Distance / Heure / Vertical speed 60′
Ecran 2 : c’est l’écran pour les fractionnés que je fais avec le compteur d’intervalle. J’utilise peu les app car j’ai accès à une piste)
Surtout les données de lap (durée, vitesse/allure moyenne) se remettent à zéro avec le changement d’intervalle si on a désactivé l’autolap.
– Distance tour
– Vitesse (ou allure suivant les habitudes) moyenne du tour
– FC / vitesse instantanée / durée du tour
Ecran 3 : pour les montée en trail pour controler la vitesse en fonction du cardio
– altitude pour savoir où on est (à coupler avec le profil de la course pour savoir jusqu’où on doit monter)
– FC / D+ / D-

Mode « Piste »

Images intégrées 3
Là le gps ne sert à rien ;)
Ecran 1 : les fonctions basiques
– Heure
– FC
– Distance / Durée
Ecran 2 :
– FC
– Durée du tour (autolap bien sur désactivé)
On peut ajouter la vitesse instantanée si on ne connait pas bien ses allures et temps de passage ;)

Pour le VTT

 C’est quasiment comme pour la course. A part les distance / durée heure je ne regarde pas trop car je ne fais presque jamais de vrais entraînements.
J’en fait plus sur le home trainer où du coup j’affiche la FC, la cadence de pédalage et la durée du tour, sans autolap, pour que le lap se cale sur le compteur d’intervalle :
Images intégrées 4
 

Manu : Wanarun

Trail / course

avec mon application de longueur de foulée et la nouvelle real time EPOC

2 Comments

  1. Julien dit :

    tu n’utilises donc pas le cardio en « trail race » ?
    je trouve ça dommage. On ne peut pas se caler sur une allure en fonction de la durée d’effort prévu sans cette info.

    • johan dit :

      Jusqu’a 30km en course pas de cardio dans les champs, je le porte et enregistre juste pour voir après la course, et au dela de 30km j’utilise le mode Trail classique, car la oui je gère les 2 premieres heures au cardio exclusivement pour éviter de monter trop haut trop tôt…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *