Les foulées biotoises : elles ont tout d’une grande
27 juillet 2015
Test de la Suunto Ambit3 Peak
6 août 2015

La verticale du haut Vial : le coup du sanglier

elevation-haut-vialLe kilomètre vertical, c’est un exercice que j’avais plusieurs fois expérimenté en Off, mais jamais sur une course officielle. Alors pour une première expérience autant choisir un parcours que je connais au moins en partie pour l’avoir parcouru depuis son point le plus bas (cf billet : off du mont vial ).

Cette course annonce 7km pour 1350m D+ on est donc sur un format un peu plus long qu’un kmv, mais aussi plus soft. Mais la vraie originalité de cette course c’est son organisation : le dossard est gratuit à condition d’apporter un plat cuisiné maison, le départ se fait en contre-la-montre a 4km du village.

11846601_10205883367380898_6480221750020370295_n

Photo Maie K / Datcharun

Pour nous guider au point de départ matérialisé par un arbre remarquable : un chêne huit fois centenaire. Daniel le co-organisateur de la course nous conduit au travers de chemins non balisés qui serpentent sous le village. Cette liaison est non chronométrée, il y a une super ambiance au sein du petit groupe de coureur, j’ai plus l’impression d’être sur un off que sur une course.

Capture-mc-hautvial

Il n’y a pas de départ officiel, chacun part quand il le veut, le temps est chronomètre par une puce électronique au départ à mi-parcours et à l’arrivée. Je laisse partir une trentaine de coureurs et je me lance, je suis rapidement dans le tempo, au bout de 10 minutes le cardio se stabilise au seuil. Et pour ce sixième entrainement de la semaine les jambes sont plutôt bonnes ! Arrivé aux alentours de 1000m de D+ je me prends un group coup de bambou, j’avance plus et ma vitesse ascensionnelle tombe de 800m/h a 300m/h. Quasi au même moment un sanglier visiblement apeuré de voir tout ce monde s’incruster sur son territoire me déboule littéralement dans les jambes, je suis tellement surpris que je reste figé l’animale me passe à moins d’un mètre sans même me voir.

11828669_1033866113314095_7361980913184930625_n

Photo DatchaRun

Mon coup de mou n’aura duré que 10 petites minutes et je retrouve suffisamment de jambe pour finir proprement et profiter des transats et de la tireuse a bière installée au sommet du Mont Vial.

Au niveau matos j’ai fait le choix des bâtons que je ne regrette pas, car permet vraiment de garder le rythme sur les changements de pente, mais on perd un peu d’aisance de course. En revanche pour les chaussures, j’étais en Hoka Rapa Nui, j’aurais dû opter pour quelque chose avec plus de crampons et plus léger, genre saucony peregrine.

Je finis classé 32 / 95 en 1h30, avec une première partie visiblement mieux gérée que la seconde…

classement-haut-vial

1 Comment

  1. […] en retour une analyse basée sur cette course. J’ai testé cette formule sur la trace de ma course au mont-vial il y a un mois, voici le mail de V.billat que j’ai eu en retour […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *