Vita coco : la bonne surprise
16 avril 2015
Trail des balcons d’azur 2015 : Autopsie d’une course ratée
28 avril 2015

Western States 2014 : Les stats

Le site de la célèbre Western States 100 mile endurance run  vient de publier un sondage mené auprès des participants de l’édition 2014 (93% des partants interrogés).

  • Pour l’édition 2014 il y a eu 376 partant, 296 finishers (dont 129 en moins de 24h).

Chaussures et les chaussettes

On retrouve 19,5%  des coureurs en  Hoka et 16,6% en Brooks, en revanche si on ne considère que les finisher sub24 il y a presque toujours autant de Hoka mais 13% de Pearl Izumi et surtout 40% de autres ! (dont je serais vraiment curieux de connaître ls composition).

survey_2014_shoes

Pour les chaussettes c’est injinji et dry max qui se partagent le camembert avec respectivement 28% et 24% des partants et casi les même proportions dans les sub24 uniquement. Pour le coup je dois avoué que je suis vraiment étonné de voir autant d’utilisateurs de injinji. A tester !

injinji_trail_mw_micro_lime

Coach ou pas coach

Interrogés sur leur méthode de préparation pour cet Ultra de 160km : 75% participants font l’entraînement maison, 20% sont coachés et 4% utilisent les plans (bidons… ) trouvés dans les livres. Là aussi on retrouve les même proportion chez les sub24. Un résultats par vraiment étonnant sur ce genre de course ou l’expérience pèse lourd dans la balance.

 

Et la lumière fut

Pour les courses de nuit, une fois le choix d’un modèle et d’une marque (ici petzl remporte 45% des suffrages) c’est surtout sur la type d’éclairage qu’on est amené à cogiter. Sur la WS100 74% des concurrent ont utilisé uniquement une frontale et 22% une frontale et une lampe à la main. Reste 4% de fada qui sont partis sans rien, soit uniquement avec une torche…

credits : Jeromie Hamann

credits : Jeromie Hamann

Poche ou bidon ?

Bien que ce soit à mon avis la partie du sondage la plus intéressante, elle reste pour nous les frenchies la moins pertinente car aux US les coureurs sont très friands de ces bidons que l’on garde à la main tout au long de la course, chose que l’on voit beaucoup moins par chez nous. Sur la WS100 ou il y a plus de 20 points de ravitaillement : 41% des coureurs ont utilisé les bidons, 22% une poche à eau et 34% les deux. Chez les sub24 la proportion de bidons monte à plus de 50%, conclusion :  pour courir vite courons light !

>> Les statistiques de Western Stats 100 : 2014

1 Comment

  1. Julien dit :

    Pas mal !
    Le coup des bidons à main c’est quand même surprenant. Ça tire sur les bras non ?
    Ou alors ils sont tous en simple hydratation ;)
    Et le bidon permet aussi de vite recharger surtout s’il y a beaucoup de ravitos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *