Hoka One One : La CONSTANT en approche
13 novembre 2014
Montagnhard-tricot
La montagnhard : à deux c’est mieux !
27 novembre 2014

Test de la Hoka Clifton

Si le plaisir de courir sur route… avait un nom, ce serait probablement Clifton ! Hoka One One Clifton !

Je ne sais plus trop comment cela est arrivé, mais il y a peu trois ans j’ai décidé de ne plus courir sur route, de ne plus participé à de compétition sur route et tout simplement de bannir le bitume des tous mes terrains de jeux. Je n’éprouvais absolument plus aucun plaisir à courir sur du dur j’ai préféré à cela le plaisir inégalé du trail.

Cela jusqu’au voyage presse Interlac Trail quand j’ai découvert la Hoka Clifton, en plus présentée directement par le grand patron Hoka en personne elle avait toutes les chance de me taper dans l’oeil :

  • Drop : 5 mm
  • Talon : 29 mm / Avant-pied 24 mm
  • Poids 398g en 40 2/3 (si si c’est le poids de la paire ça !!! )
  • Construction SpeedFrame ultralégère sans couture
  • Zones stratégiques en caoutchouc haute résistance à l’abrasion

hoka-clifton-004

 

La première sortie que j’ai effectuée avec ce modèle m’a littéralement bluffé. En 10 ans de course a pied je n’avais jamais eu une paire aussi confortable, légère, souple dynamique ! J’ai d’abord mis ça sur le compte de l’euphorie de la « première sortie » pensante que rapidement cela finirait par s’estomper… mais non au contraire plus j’ai couru avec ces chaussures et plus j’ai eu envie de courir avec, et en moins d’un mois je me suis retrouvé à re-courir sur route trois fois par semaine ! Pire je me suis même inscrit à deux compétitions : un relai de 8,1km sur le marathon de Nice et la mythique prom classique début janvier 2015.

hoka-clifton-008hoka-clifton-009

 

 

Un meche très aéré et sans couture associé a une semelle très souple : Time to fly

hoka-clifton-003

hoka-clifton-001 hoka-clifton-006

On retrouve comme sur la Bondi et d’autres modèles de la marque une semelle en EVA (plus précisément en CMEVA pour la clifton), afin d’évité une usure trop rapide des zones sensibles des caoutchoucs haute résistance ont été ajouté à l’avant sous les metas et à l’arrière sous le talon. Et même après 200km ils ne présentent absolument aucune marque d’usure alors que les parties non protégées commencent elles à montrer un peu de vécu.

hoka-clifton-007

 

À l’entrainement sur des séances de qualité : pour le seuil et les séances au train la clifton est au sommet de son art, ce n’est que du plaisir. En revanche sur les séances de fractionné j’ai trouvé qu’elle manquait un peu de précision à l’avant du pied, la pose c’est pas super précis et c’est un peu déroutant par moment.

À l’entrainement en mode cool la clifton tire aussi son épingle du jeux, elle tout aussi capable de vous emmener dans votre balade dominicale a 10km/h (chose qu’il n’est par exemple quasi impossible à faire avec la HUAKA)  sans avoir l’impression d’être à la mauvaise allure.

En course : pour l’instant je n’ai qu’une course à mon actif, mais que dire d’autre que MAGIQUE  !!! A mon gout et a mon niveau c’est la chaussure idéale pour du 10km et elle devrait sans problème passer jusqu’au semi.

En conclusion la Clifton a réussi le pari de me réconcilier avec la course sur route et rien que ça c’était pas gagné d’avance. Après je pourrais vous parler pendant des heures de la foulée fluide qu’elles procurent, des sensations incroyables et la souplesse de la semelle mais au final je n’ai qu’une chose a dire si elle vous font de l’oeil laissez vous tenter vous ne serait pas déçut.

14 Comments

  1. fabien88 dit :

    question, vu que tu es adepte de l’attaque médio pied en course sur bitume je me demandais pourquoi choisir un modèle avec une semelle aussi courbée afin de favoriser le déroulé complet du pied au sol?!
    merci

    • johan dit :

      le « rocker » (profile courbé) de la clifton est le plus court de la gamme, et bien que je sois adepte de ma la foulée medio ma technique et loin d’etre parfaite…

  2. fabien88 dit :

    je suis allé chez endurance shop et ils avaient des hoka clifton bleue moins jolie mais surtout pas à ma pointure, 39 c’est dur à trouver chez les hommes et chez les femmes ils avaient rien. Idem chez planet jogging. Donc à voir la suite

  3. fabien88 dit :

    bon d’après le guide des tailles hoka je ferais un petit 40 (précisément presque 23,7cm donc +1cm avec le gonflement soit 24,7cm) ce qui m’amène à 25cm en arrondissant et donc pointure 40 apparemment. Donc à ton avis je prends la pointure 40 ou je devrais m’orienter vers un autre modèle d’une autre marque? merci

    • johan dit :

      oullla aucune idée le mieux est d’essayer un modèle en boutique.

      • fabien88 dit :

        bon ben j’ai craqué sur une offre promo sur les hoka clifton à 90€ à ma taille (qui est 40)
        Commandé lundi midi, reçu aujourd’hui midi: trop fort Lepape ;) et testée dans l’après-midi
        Verdict comme sur un nuage, presque pied nu avec juste une semelle en dessous.

  4. […] tests à lire : dose de trail &  la fille aux baskets […]

  5. fabien88 dit :

    Bon j’ai un souci avec ma semelle qui ne tien pas en place et glisse vers l’arrière! ça m’est arrivé justement hier pendant la Prom’ Classic donc pas top je trouve et c’est la 1ère fois que ça m’arrive. d’autres personnes ayant ou ayant eu ce même problème? Que puis-je faire pour remédier à cela?

  6. Jerome dit :

    Bonsoir, pourrais tu préciser ton idée lorsque tu écris « elle tout aussi capable de vous emmener dans votre balade dominicale a 10km/h (chose qu’il n’est par exemple quasi impossible à faire avec la HUAKA) sans avoir l’impression d’être à la mauvaise allure. »
    J’hésite entre les 2 paires pour mes entrainements uniquement sur route.
    Merci

    • johan dit :

      exercice peu evident que celui que tu me demande là. C’est pourquoi je n’ai pas fait de billet comparatif entre ces deux modèles qui pourtant le méritent.

      Mais dans l’idée si tu recherche une chaussure avec un amorti « souple » avec une « géometrie hoka » assez prononcée c’est la Clifton.
      La Huaka dispose également de la géometrie hoka (le rocker, c’est lui qui conditionne le déroulé) mais il est moins présent du coup tu as une chaussure plus plate, avec un drop plus faible 2mm au lieu de 5mm et un amorti bien plus ferme (semelle en R-MAT au lieu du CMEVA de la clifton).

      J’utilise la huaka pour les séances typées vitesse, quand je recherche une réponse ferme et dynamique sous le pied. Quand je recherche une foulée plus soft, mois dans l’attaque je prends la clifton.

      Ce n’est pas évident de comparer ces deux modèles car ils sont assez proche tout en apportant des sensations bien différentes.
      Un coureur orienté minimaliste sera plus huaka, alors qu’un coureur « standard » sera plus Clifton.

      • Jerome dit :

        Merci pour ta réponse Johan.
        Je suis plutôt minimaliste avec une attaque médio pied et l’habitude de chaussures avec 0 drop. La géométrie hoka me fait un peu peur car je ne sais pas où le rocker va se trouver par rapport à mon point d’appui.
        Je vais essayer les 2.
        Merci encore

  7. JEJE dit :

    Bonjour,
    Merci pour ce test qui me donne très envie. Actuellement je cours avec des nimbus et j’aimerais tester les hoka.
    J’habite dans les bouches du Rhône et je fais rarement que de la route ou que du chemin mais un mixte des 2.
    Je m’interroge donc, dois je choisir une hoka typée route comme la clifton ou une hoka typée trail.
    Je précise que la seule paire de trail que j’ai est une trabuco (asics) et je ne les mets quasiment jamais car je les trouve trop rigides et trop durs.
    Merci d’avance

  8. christine dit :

    Bonjour Johan, peut-etre pourras tu m’aider, tu as l’air de bien t’y connaitre. Je ne fais que du trail (chaussure salomon XTwings), et là je cherche des chaussures pour faire les 72 kms de la saintelyon, sachant que je ne fais jamais de course sur route, je cherche une chaussure mixte route et chemin et ca fait tres longtemps que j’ai envie de tester les hoka. Quel modele me conseillerais tu en mixte route et chemin ? la saintelyon c’est 40% de bitume et 60% de sentier. Merci christine

    • johan dit :

      Salut christine,
      j’aurais tendance à dire la chaussure pour ce genre de course chez Hoka c’est la bondi qui passe aussi bien sur route que sur chemin (en revanche sur la neige, c’est pas top).
      Sinon la Hoka Challenger (plus dynamique et plus legere que la bondi) est idéal pour les course du genre de la sté (long, pas trop technique et roulant)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *