Hoka Rapa Nui 2 Vs Rapa nui 1
5 juin 2014
Lac Nègre Juin 2014 – Ca passe presque pas…
11 juin 2014

Skechers GoRun Ride 3 : Courez avec un nuage aux pieds

La skechers Gorun Ride 3 en voila une de chaussure étonnante ! Autant le dire tout de suite que les choses soit claires, ce n’est pas une chaussure de trail, et je vais même aller un peu plus loin je vous déconseille son utilisation en trail… en revanche pour la route, on aime ou on aime, mais il faut tester cette chaussure au moins une fois dans sa vie !

sketchers_gorun-ride3-005

La GR Ride 3 comme son petit nom l’indique est la troisième et dernière de la gamme GoRun avec déclinaison en RIDE. Je n’avais jamais eu l’occasion de tester une chaussure de cette marque auparavant. Ceux qui me connaisse un peu savent que je ne fait presque jamais de compétition sur route (ma religion l’interdit :) ) et encore moins sur piste. De toute la gamme GO la GORun Ride est plutôt dans la fourchette haute au niveau amorti. Le drop est de 4mm.

cushmeter

Alors, pourquoi tester une paire de chaussures presque exclusivement destinée à la route ? Tout simplement par ce que faute de sentiers à proximité sur mes 4 séances hebdomadaires au moins deux sont sur route. Mes entrainements c’est 50% d’endurance fondamentale et 50% de sortie vallonnée au feeling.

 

sketchers_gorun-ride3-008

 

La Ride3 est livrée avec une paire de semelles optionnelle que vous pouvez ou pas ajouter à la chaussure en fonction de ce que vous recherchez. Pour mes petites escapades routières je privilégie une chaussure confortable avec un minimum de dynamisme. Généralement je porte de HOKA Bondi qui n’ont rien à enviée au Skechers niveau confort en revanche pour le dynamisme c’est franchement pas ça !

sketchers_gorun-ride3-007

Niveau look et finition rien à reprocher, la chaussure est belle !

 

sketchers_gorun-ride3-006

La semelle est très paricuière elle est composée d’EVA pour la quasi-totalité avec seulement quelques points renforcés ( l’avant et les points d’appui jaunes ). La crainte qu’on peu avoir c’est que cette semelle « mole » s’use très…trop  vite est assez bizarrement ce n’est pas le cas et après plus de 200km le blanc a viré au gris foncé, les trois plots centraux présentent quelques signes d’usure, mais la semelle est toujours en excellent état.

 

sketchers_gorun-ride3-001

 

On remarque bien au niveau du talon la forme particulière de ce dernier qui favorise la foulée naturelle est empêché l’attaque par le talon.

 

sketchers_gorun-ride3-002

 

J’ai espéré avec cette photo faire naitre en vous une envie irrépressible de mettre vos pieds dans un GoRun, ce n’est pas évidement à transcrire en image, mais en toute sincérité c’est la chaussure la plus légère (207g avec semelle) et la plus confortable que j’ai eu l’occasion de porté dans ma vie. (oui c’est plus confortable des que Hoka, mais elles ne se destinent pas au même publique)

Le confort de cette chaussure est complètement bluffant. Par contre il faut savoir que c’est assez particulier comme sensation et ça peut ne pas plaire à tout le monde. C’est un peu comme courir en pied nu avec un couche de guimauve sous les pieds tout en ayant le retour sensoriel de tout ce qui passe sous vos pieds. C’est une experience ! j’ai beaucoup aimé !

En revanche ce confort et cette légère au son revère de la medialle, car même si Meb lui cours un marathon avec ses Skechers pour moi la limite se situe aux alentours de 1h30 de course, au-delà ça chauffe, ce a tape et le manque de soutient au niveau de la voute plantaire se fait ressentir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *