Trail de Gorbio 2013 : Les retour des épingles

Concours UNIQLO #ULD
8 octobre 2013
Premières impressions sur l’altra Lone Peak 1.5
29 octobre 2013

Gorbio – Mont Gros (km6) 
Vu que j’ai très peu de compétition au compteur cette année j’avais prévu un départ « calme », mais les premiers kilomètres se font sur une large piste bien roulante, et je cède vite à la tentation de forcer un peu pour gagner du temps dans cette partie facile.

Mont Gros – Col de la Madonne (km12 D+800) 
On suit un long single qui longe la clôture de la BA943 du Mont Agel et qui nous offre un magnifique lever de soleil sur la Monaco. Mes sensation sont vraiment bonnes, je sent que j’attaque un peut fort, mais bon j’ai les jambes alors. Je passe au premier ravito en 1h30, alors que j’en avais prévu au moins 2h.

Col de la Madonne – Col du Farguet (km21 D+ 1600)
Après une longue descente de 5km, on attaque la montée du Farguet. A mi-chemin je retrouve Nat avec qui je discute un moment, le temps de passer cette bosse.

Col du Farguet – St Agnes (km33 D+ 1900m)
Arrivé au second ravito, il fait gris et souffle un froid glacial, les bénévoles sont emmitouflés dans leur doudoune. Le temps de faire le plein de ma poche je prends un éclat monstrueux !!! Au moment de repartir, je sent rapidement que ça ne va pas… mes jambes sont dures, je suis frigorifié. Je tente forcer un peu dans la descente qui nous amène au pieds du mont Ours mais rien n’y fait, je n’arrive plus à avancer et encore moins à me réchauffer et le passage au Mont Ours qui devait être une simple formalité devient interminable.

St Agnes – Gorbio (km41 D+2500m)
Nous y voila : St Agnes le dernier ravito et surtout la grosse difficulté de ce Trail… j’ai nommé la cime du Baudon ! 650m à grimper en 3km avec quelques passage bien sympathique ou il faut y aller avec les mains… et derrière la retour au Col de la Madonne c’est la même mais en descente :p

J’avais prévu de monter en 50′ finalement il me faudra un peu plus d’une heure… A la descente sur Gorbio je trouve le soleil et au passage mes jambes ça fait plaisir mais à 5km de l’arrivée ça sert plus à grand chose.

Bilan Perso :
Je suis assez content de mon état de fraîcheur à l’arrivé même si j’ai prit une belle cartouche au milieu j’aurais sans soucis bien fait un 1/2 tour de plus. Mon non-plan d’entraînement mérite quelques ajustements au niveau PPG et vitesse spécifique mais dans les grandes lignes même si cela ne permet pas de prétendre à de supers chronos ça permet de se faire plaisir.

Bilan sur la course :

  • Retrait de dossard, repas, etc… : au top
  • Ravito & bénévoles : au top
  • Parcours : Un peu trop de passage piste 4×4 et route (au moins 8km…)
  • Le marquage des PK serait un petit plus appréciable

Le site de l’ASGorbio

La course sur movescount

3 Comments

  1. RunOnline dit :

    Hé hé, je l’avais pas lu celui-là…ça fait plaisir de te savoir « opérationnel » :-)
    Vas-y quand même cool car faudrait pas de claquer un truc…

  2. vinvin20 dit :

    Et ben dites donc!
    C’est bien reparti mon kiki!!
    Et c’est pas moi qui va dire le contraire : « Le chrono on s’en fou, le plaisir avant tout »..Et les entrainements au feeling ça te va pas si mal :-)

  3. doune dit :

    j’adore l’état d’esprit ! Se faire plaisir et c’est tout.

    T’as envoyé du poney malgré ton éclat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *