KMV Down 2013 : 5000 m/h qui dit mieux ?
27 mars 2013
Transférez vos activités Garmin et Polar sur Movescount avec Mx Activity Mover
5 avril 2013

Hypox le test

Les Promesses de l'hypox sont 

  1. De vous entraîner à remplir pleinement vos poumons
  2. De créer une adaptation au niveau de votre organisme de manière à pouvoir capter plus d’oxygène
  3. C’est l’outil idéal pour améliorer votre performance sans plus d’effort que vous n’en faites déjà et de manière complètement naturelle.

 

Présentation

L'Hypox est constitué de thermoplastique alimentaire, c'est un embout nommé "front" que l'on glisse dans la bouche. Sur cet embout on peut adapter trois parties nommées "back"

  • Jaune pour une intensité modérée
  • Orange pour une intensité forte
  • Rouge pour une intensité extrême

En fonction de ses capacités et l'effort recherché on change le "back" 

Quand on découvre l'Hypox la première chose que l'on se dit c'est  "ok pour le rouge et le orange mais le jaune WTF??? les orifices sont au même endrois que le front…"

Ce à quoi Hypox réponds : 

Ainsi même si l’élément «front» de couleur jaune semble identique à la partie «back» au niveau des orifices, utiliser votre HYPOX avec ou sans la partie «front» ne représente pas le même effort ; vous n’avez qu’à faire le test d’ailleurs.

Et en effet il y a bien une différence, qui est expliquée par la présence entre les parties «front» et «back» d’un espace vide appelé «la chambre». Je suppose que ce vide entre les deux parties doit créer un depression et modifier ainsi l'aspiration. 

Utilisation et Test 

Novalimits est bien précis sur la manière d'utiliser, l'hypox. Il ne s'agit pas de l'enfiler et de partir sur une séance de VMA.

Le protocole proposé est le suivant : 1.2.1.4 pour 1 séance sur 2 pendant 1/4 du temps.

Pour ma part j'ai donc respecté le protocole en l'utilisant avec l'embout orange pendant 3 semaine à raison de deux fois par semaine : 1x 15 minutes en course pied et uniquement à allure footing et 1x 30 mins en velo pendant l'échauffement. 

Sur les premières utilisations j'ai systématiquement eu la même impression, celle d'une gène respiratoire exactement la même sensation que les premières 48h quand vous arrivez au ski et vous partez faire un jogging : obliger de bien ventiler avec du mal à trouver une respiration fluide. 

Sur les utilisations suivantes j'ai remarqué que je me suis forcé à respirer beaucoup plus profondément, notamment avec l'augmentation de l'effort (changement de vitesse et de pente) 

En vélo plus qu'en course à pied ce qui m'a gêné c'est que l'hypox oblige à garder la bouche légèrement ouverte et du coup les lèvres sèches, au bout d'un certain temps c'est assez désagréable d'autant plus quand il fait froid.

Enfin en vélo et en course a pied ce qui est pour moi le principal inconvénient de cet "appareil" c'est la salive, car comme dans un tuba à force de respirer avec il y a de la salive qui s'accumule ce qui est assez désagreable en plus d'etre bruyant. 

 

Conclusion

 

Vous voulez savoir si grâce à Hypox j'ai gagné 1km/h de PMA / VMA sans forcer ? et sinon vous croyez toujours au père noël ? Etant un férvent defenseur du "no pain, no gain" j'ai du mal à croire aux solutions miracles, mais courir avec Hypox ce n'est pas comme porter un bracelet magique, cela nécessite réell effort d'adaptation réspiratoire.

Au niveau du gain de performance je ne peux tout simplement pas répondre objectivement, il ne me semble pas avoir particulièrement progresser pas plus d'ailleurs qu'après un séjour équivalent en montagne. 

Au niveau de l'adaptation respiratoire : c'est le point ou j'ai clairement ressenti une différence dans la manière de respirer, et sur l'amplitude respiratoire.  

Je pense qu'Hypox meriterait d'etre testé par un athlète de haut-niveaux et avec un suivit en laboratoire (capacité pulmonaire,VMA, etc…).

 

5 Comments

  1. vinvin20 dit :

    Comme tu dis, on va laisser ça aux pro!
    Je ne pense pas que pour le coureur lambda cet accessoire soit très utile (il peut même être dangereux je pense)..Encore un gadget parmi tant d’autres…Toutes les parties du corps du coureur ont été exploités commercialement….Sauf une! Il y aura bien un jour une société qui s’attaquera à notre intimité en trouvant encore un nouveau gadget nous faisant croire qu’avec un bout de plastique on peut aller plus vite! :P

  2. Runonline dit :

    J’ai reçu cet objet, je ne l’ai pas encore utilisé, j’attends les beaux jours et je dois avouer que je un peu de mal à concevoir de courir avec un objet dans la bouche…mais j’essayerai.

  3. Anna-Lou dit :

    Classe la tétine pour coureur…

  4. Saip dit :

    Comme quoi avec un peu de thermoplastique on peut tout faire !

    J’aimerais d’ailleurs savoir si ce genre de produit est conseillé aux asthmatiques, ou au contraire totalement déconseillé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *