SOLDES Hiver 2013 : Running & Trail
9 janvier 2013
Vous n’aimez pas le sport ? Regardez ce que vous ratez !
6 février 2013

Suunto Ambit : Le test

Présentation

Dans la boite

Suunto Ambit : Dans la boite

Ici pas de surprise, pas de froufrou on y retrouve que le strict nécessaire

  • la Suunto Ambit
  • le cordon USB
  • la ceinture cardio et le capteur ANT
  • la garantie et une notice de prise en main rapide

La suunto ambit

Il existe deux modèles, avec deux designs bien différent distinct.

 

Suunto ambit dans la boite

Vous pouvez la choisir soit en Grise : le modèle « sobre », et qui passe sans aucun problème avec un costard (pour preuve le premier ministre de Finlande Jyrki Katainen sur la photo ci-dessous)

Photo de Jyrki Kaitene avec ambit

Ou alors le modèle noir qui fait très outdoor, aventure c’est celui qui a la préférence de beaucoup dont moi.

Suunto ambit black

Mis à part le choix esthétique il y a quelques détails que vous devez connaitre avant de faire votre choix.

La noire est beaucoup plus demandée que la grise et elle est donc plus souvent en rupture de stock chez certains fournisseurs.

Sur le modèle noir la bague du dessus est sensible aux chocs, car c’est une surface peinte donc vous aurez vite fait de voir apparaitre quelques points gris sous la peinture. Alors que la grise n’a pas ce soucis et garde un aspect « neuf » beaucoup plus longtemps. Pour vous en persuadez regardez les annonces d’occasion sur leboncoin.fr.

Les bracelets de la noire et de la grise sont différents et sont pour beaucoup dans l’aspect de la montre et si vous voulez un modèle unique rien ne vous empêche de mixer les deux, comme l’on fait quelques utilisateurs sur Watchuseek.

 

Suunto Customs

Et dernier point et pas des moindre, la noire est un petit peu plus légère que la grise.

En effet le modèle noir pèse 79g alors que le gris en fait 83g, ce ne sont que quelques grammes, mais au poignet en « test à l’aveugle » on sent la différence, à l’utilisation ça ne change strictement rien. (mesures vérifiées sur une balance numérique)

La Ceinture et le capteur de fréquence cardiaque

 

suunto ambit la ceinture et le capteur de FC

La ambit peut être vendue avec ou sans ceinture FC, mais pour profiter pleinement des fonctions comme le PTE ou le Temps de récupération je vous conseille d’opter pour le modèle avec la ceinture FC.

Le capteur peut être de deux trois types : DUAL (qui permet une liaison ANT ou Analogique), ANT ou depuis la V2.0 ANT+.

J’ai essayé un bon nombre de ceintures cardio : Les Polar qui fonctionnent généralement bien, mais le confort est très moyen, chez Garmin c’est juste l’enfer : on va de la ceinture qui ne marche pas du tout à celle qui marche temps en temps, en passant par le modèle année 90 à celui qui vous fait des brûlures au 3em degrés.

Chez Suunto rien de tout ça : la ceinture fonctionne tout le temps, elle ne glisse pas, elle ne brule pas la peau, elle ne bug pas bref elle est parfaite !!! mais elle uniquement compatible avec du matériel Suunto…

Mensurations & Specifications

Mesure de la Suunto ambit

  • température de fonctionnement : -20 °C à +60 °C
  • température de chargement de la batterie : 0 °C à +35 °C
  • poids : ~78 g
  • imperméabilité (appareil) : 100 m
  • Diamètre boitier : 51mm
  • Diamètre écran : 30mm
  • Epaisseur : 16mm

 

Comparaison esthétique Garmin Vs suunto

Les goûts et les couleurs cela ne ce discute pas, bien qu’elle ne soit pas présente sur la photo la Ambit noir est pour moi la plus belle des trois.

On se rend également compte que la 910XT grâce à sa forme plus rectangulaire à l’écrans le plus lisible (pour mémoire c’est la seule qui peut afficher 4 champs en même temps).

 

Suunto ambit et Garmin 910 et Garmin fenix

Cette photo je l’ai pris après une petite sortie trail ou j’avais étalonné les trois à 961m au départ.

A l’arrivée de la boucle

  • La garmin fenix affiche : 963m (altimètre) & 960m GPS
  • La Suunto Ambit  affiche : 961m
  • La Garmin 910XT affiche : 952m

c’est toujours la même qui est dans les choux…

 

Le Mode Montre

Quand on achète une montre GPS (et encore plus quand celle-ci coute plus de 400€) le moins que l’on peut en attendre c’est qu’elle donne l’heure…  C’est une évidence qu’il faudra expliquer au concepteur de la Garmin 910XT. Car si aujourd’hui vous hésitez entre une 910 et une Ambit sachez qu’il n’y en a qu’une des deux que vous pourrez porter tous les jours (hors entraînement) et il n’y en a qu’une qui donne l’heure… Ce détail peut sembler futile au regard des autres fonctionnalités, mais au final ça l’est moins que cela en a l’air :

  • Avec l’ambit en mode montre au poignet quotidiennement vous êtes sûre de ne plus jamais oublier votre montre pour l’entraînement du soir ou celui entre midi et deux.
  • Avec l’ambit en mode montre vous pouvez à tout moment et n’importe enregistrer un point ou une trace.
  • Mais surtout ce que l’ambit et son mode montre vous promet, c’est de ne plus jamais avoir à vous soucier de : devoir éteindre la montre au cause du GPS va pomper toute la batterie ou de systématiquement recharger la batterie, car vous n’avez que 18h d’autonomie une fois que celle-ci est allumée.

La mode montre de l’ambit est assez similaire à celui qu’on retrouve sur la fenix :

Affichage de l’heure

Suunto Ambit Affichage de l'heure Suunto ambit affichage de l'heure inversé

Notez que la ligne du bas est modifiable. Par une simple pression sur le bouton de gauche vous pouvez afficher un second fuseau, les secondes ou encore le jour de la semaine. Par un appui long sur le même bouton vous inversez les couleurs de l’écran.

 

Ambit le baromètre en journalier

L’écran suivant c’est le baromètre, qui en mode montre affiche en permanence soit la pression atmosphérique et un histogramme des variations sur les dernières 27h soit l’altitude et également un histogramme des variations sur 27h. Notez que vous pouvez « forcer » dans les paramètres, l’affichage en pression ou en altitude, ou laisser le mode automatique qui affichera par défaut la pression et qui basculera automatiquement en mode altitude s’il détecte une variation. Dessous (sur la ligne du bas) vous pouvez afficher au choix : l’heure, l’altitude de référence ou la température.

On retrouve ensuite le mode Compas

Suunto Ambit mode compas

Et enfin le chronomètre si ce dernier est activé dans les paramètres.

Suunto ambit le chrono

Cette fonction permet d’effectuer des séances d’entrainement sans enregistrer d’activité, c’est une fonction idéale pour la PPG par exemple.

 

Le Mode Service

Le mode service sur ce genre de gadget high-tec c’est la petite fonction secrète, que tout bon nerd qui se respect aime essayer juste pour le plaisir. Sur la Suunto Ambit cette fonction n’a plus rien de mystérieux et elle est même documentée dans la notice.

Suunto Ambit : Menu Service et diag

On retrouve dans ce mode les fonctions suivantes  :

  1. Info : Affiche la pression de l’aire, mais également la version de la Suunto
  2. Test : Permet de tester l’écrans
  3. Action : Permet d’éteindre la montre et de faire un reset du GPS

Suunto ambit : Reset du module GPS

 

Les Menus

Quand on essaie la Suunto Ambit pour la première fois la manipulation y est presque instinctive on est rapidement très à l’aise avec les menus et en moins de 72h on maitrise plus de 80% des fonctions.

L’architecture des menus est tellement simple est efficace qu’on peut rapidement utiliser les fonctions courantes les yeux fermés.

Par exemple pour démarrer une activité cyclisme je sais que je n’ai qu’à presser une fois le bouton en haut et deux fois dessuite celui du milieu c’est simple, rapide et efficace : tout ce que j’aime!

 

La boussole 3D

 Suunto Ambit : boussole - Compas

Une boussole conventionnelle doit être tenue de niveau par rapport à l’horizontale pour une lecture précise. Les boussoles 3D Suunto compensent l’inclinaison, vous permettant une lecture précise quel que soit l’angle de votre poignet.

L’altimètre / Le baro

De par la réputation de Suunto je savais avant même que cette montre soit commercialisée que l’altimètre serait fiable.

  • Le dénivelé mesuré sur plusieurs sorties du même parcours sont généralement proche à plus de 95%
  • Le dénivelé negatif et le dénivelé positif d’une sortie en boucle restent eux aussi cohérent et on a jamais plus de 2% d’écart
  • Pour un circuit en boucle l’altitude de votre point de départ et d’arrivée, sont également très proche (rarement plus de 2%)
  • Le dénivelé mesuré est souvent très proche des valeurs données pas les sites comme openrunner, ou gpssies &co
  • Bref l’altimètre de cette Ambit est vraiment un outils precis et fiable que l’on peu utiliser avec confiance.

Suunto Ambit courbe altimetrique

Exemple de données :

A) sur une petite boucle vélo effectuée 7 fois:

Parcours Distance Denivelé +  Denivelé – ecart (+/-)
1 28,16km 420m 426m 6m
2 29,23km 418m 415m 3m
3 28,36km 411m 416m 5m
4 28,31km 420m 420m 0m
5 28,50km 412m 413m 1m
6 28,42km 431m 431m 0m
7 29,27km 409m 407m 2m

B) Comparaison Suunto et site web sur un parcours trail très vallonné

Source Suunto Ambit MyGpsfile.com OpenRuuner VisuGPX GPSies.com
Distance  19,50km  20,4km  20,12km 20,44km 19,79km
D+  1100m  1059m  999m 1074m 1057m
D-  1100m  1060m  979m 1076m 1045m

 

Le GPS

L’antenne

C’est là le seul vraie reproche que je peux faire à cette Ambit : l’antenne GPS
Non pas qu’elle ne capte pas bien au contraire, mais son design et sa taille sur le boitier, font que la montre peut-être un peu inconfortable au poignet (surtout les premiers jours, mais ensuite on ne s’en rend même plus compte). Esthétiquement cette antenne casse un peu la ligne de la montre je trouve cela assez dommage.

 

Suunto Ambit : l'antenne

Aquisition du signal

Il faut généralement entre 10 et 30 secondes pour avoir le bip qui vous confirme que le signal est « verrouillé ». A partir de ce moment vous pouvez commencer votre activité, mais assez souvent pendant encore une trentaine de secondes le signal sera « faible », et si vous partez vite par exemple pour une sortie vélo vous aurez un petit décalage au niveau de la distance.
Il arrive que de temps en temps le GPS soit en mode « black out » il tourne en boucle quelques minutes (entre 3 et 5 maxi) sans jamais accrocher le signal, sur plus de 100 activités avec cette ambit cela m’est arrivé trois fois.

{youtube}MzC1n2EgIF4{/youtube}

 

Backtrace

La fameuse fonction qui est censée vous sortir du pértrin, au cas ou vous auriez perdu votre route. J’ai eu à utiliser une fois en situation réelle cette fonction sur une Garmin, mais le temps de calcul du chemin retour était tellement long (+ de 10 minutes) qu’entre temps j’ai retrouvé ma trace. Sur la Suunto le calcul de la « backtrace » est nettement plus rapide, mais ce qui lui fait défaut c’est le mode de navigation.

Le chemin retour calculé primo n’affiche pas de visuel de la trace à suivre et secundo le mode navigation vous indique la distance et la direction de votre point de départ.
Par exemple vous avez fait le tour d’une montagne en 20km mais à vol d’oiseau votre point d’origine ne se situe qu’à 5km, c’est cette distance et ce point que votre ambit va vous indiquer comme point de destination.

 

Enregistrer un point

Fonction assez classique sur les GPS, elle permet d’enregistrer votre position. Sur la Ambit comme le temps d’acquisition du signal GSP est vraiment faible, cela rends cette fonction utilisable à tout moment.

Suivre une Trace

L’import et le suivi de trace GPS était présent sur l’ambit depuis l’origine, mais la révision 1.8 du firmware à nettement améliorée cette fonction.
A la différence de la Fénix par exemple ou l’ajout d’une trace peut ses faire très simplement en en glissant le fichier GPX vers un disque dur virtuel, sur la Suunto Ambit vous devrez forcement passer par un import et une « conversion » dans Movescount. Pour que la trace soit la plus exploitable possible il faudra également penser à placer des waypoint aux points particulier de votre parcours : croisement, sommet, refuge, etc…

Il faut ensuite ajouter l’itinéraire à la montre. Ici il y a quelques limitations :

50 itinéraires : Attention cette limite ne concerne que la montre et non pas votre compte sur movecount. Il est donc tout à fait possible d’avoir une centaine d’itinéraire à disposition sur le site et de ne transférer que ceux dont vous allez avoir besoin.

10 000 Points : Au premier abord cela peut sembler un limitant que de n’avoir qu’une capacité de 10k point GPS, mais d’une part movescount dispose d’un outils très efficaces de réduction du nombre de point et d’autre part on arrive à avoir des tracés très précis avec un ratio 10 pts / 1km ce qui laisse pas mal de marge de manoeuvre.

100 Points de passage : C’est la limite la plus gênante de ce système. Car sur une trace ou le GR n’est pas bien marqué au sol, ou si vous avez beaucoup de bifurcation, cette limite de 100 points de passage peut vite être problématique.

Suunto ambit suivit d'itineraire 

L’affichage de la trace est le premier mode de navigation disponible sur l’ambit. Contrairement aux Garmin ou il est possible de zoomer librement, sur la Suunto on dispose de deux échelles qui sont ajustées automatiquement par la montre en fonction du parcours.

L’autre mode de navigation et celui qui utilise les fameux points de passage. Si on prend par exemple le parcours ci-dessous : c’est une trace de 17km composée de 833 points GPS et six points de passage.
Les points GPS sont ceux qui vont donner à votre mode trace une meilleure précision et un aspect le plus proche de la réalité. Mais les six points de passage ce sont eux que vous allez utiliser pour vous guider. Et à partir de votre point de départ la Ambit va vous guider vers le Sommet au km7 qui est le premier point de passage et non pas vers la première intersection qui est elle au km3.

 

Le FusedSpeed

C’est une « technologie » qui utilise à la fois les données de l’accéléromètre interne de la Suunto Ambit et celle du GPS pour donner à l’utilisateur une information de vitesse et de distance la plus correcte possible. Concrètement Fusespeed est là pour palier aux imperfections du système GPS : c’est-à-dire pour des mesure de vitesse hautement rèactive par exemple pour le fractionné, ou encore en cas de perte du signal GPS.
Et sur mon dernier trail j’ai eu l’occasion de tester en live la magie du FusedSpeed l’ors d’un passage dans un tunnel (enfin un bunker pour être précis).

 

Capture Garmin Tunnel

Sur la capture ci-dessus issu d’une mesure avec une Garmin on voit on ne peut plus clairement la coupure du signal GPS. C’est un peu trop agrandit pou que l’on s’en aperçoive mais à la sortie du tunnel il y a une compensation et la vitesse s’en trouve exagérément augmentée pendant quelques secondes, idéal pour pourrir la courbe.

 

Suunto avec relais fusedspeed

Et donc exactement au même endroit la course vue par la Suunto Ambit ou voit que le FusedSpeed pris le relais et on toujours une mesure de la vitesse malgré la perte du Signal GPS. Pour la petite histoire et pour les chipoteurs le « creux » à 7km/h c’était pour prendre un virage à 90° dans un couloir au milieu du fameux tunnel.

 

Les modes d’exercices

La principale critique qu’on peut lire ou entendre sur la Suunto Ambit c’est qu’on ne peut modifier ou ajouter les modes d’exercice qu’en utilisant l’interface en ligne movescount. Alors, oui cela est exacte, mais affirmer que cela est un défaut majeur de cette montre est une belle hypocrisie ! Tout d’abord, car on peut configurer 10 modes dans la montre et admettons qu’on utilise un mode pour un sport cela fait 10 sports différents… qui pratique 10 sport différents ?

Dans mon cas je pratique la course a pied, le vélo, la rando, natation, du Ski en saison et de la PPG :

 

  • J’utilise 3 modes pour la course a pieds : 1 pour les course uniquement, 1 pour les entrainnements et un dernier pour les sorties longues
  • J’utilise 2 modes pour le cyclisme : 1 pour les sorties vélo et un autre pour le velotaff
  • J’ai un mode pour le Ski
  • J’ai un mode pour la PPG mais j’utilise generalement le chrono.
  • Pour la natation je n’utilise pas de montre.
  • Pour la rando j’utilise le mode course à pied sortie longue, j’ai un mode trekking configuré dans movelink mais non activé sur la montre car des Rando de plus de 15 heures j’en fait pas tout les WE

au final cela me fait 7 modes de configurés dans la montres.

Pendant mes deux premières semaines avec la Suunto je suis beaucoup revenu sur la configuration des modes en fonctions des activées, mais une fois ces derniers ajustés à mes besoins je n’y ai plus touché et quand j’ai eu la Garmin 910XT ou la Garmin Fenix c’était exactement pareil. Ce genre de réglage on les fait uniquement à la prise en main de l’appareil ensuite on revient dessus que très rarement. Alors que ce soit fait « online » ou directement sur la montre cela ne change pas grand-chose au final.

 

Les ecrans, champs de données et pramamètre avancés

Comme je l’ai evoqué au dessu la Ambit dispose de 10 modes, pour chaque mode vous pouvez configurez :

  • les capteurs ANT / ANT+ à utiliser.
  • L’autolap.
  • La fréquence d’enregistrement des Variables (fc, vitesse, cadence…) et celle du GPS.
  • L’interval Timer
  • Et 8 ecrans différents.

Un peu plus de details sur les ecrans :

Il existe trois types d’affichage différent à vous de les utiliser et de les ajuster en fonction de votre préférence. Mais quelque que soit le type d’écran que vous utilisez vous pouvez afficher au maximum trois champs de données.

L’ecran 3 champs

 

Affiche trois types de données, celle du milieu etant plus « grosse » (et donc plus lisible) que les deux autres.

L’ecran 2 champs

Sur ce type d’affichage le champs du haut et celui du mileu sont combiné pour n’en fair qu’un, celui du bas est inchangé

L’ecran 1 champs

Les trois champs sont combinés, on affiche qu’une seul donnée.

L’ecran 1 champ et une courbe

Sur ce type d’ecran on est limité à l’affichage d’une des trois variables suivantes : Barographe, Altitude ou Frequence Cardiaque.

 

Un Vertiable outils multi-activitées ?

J’ai volontairement employé le terme activitées plutot que sport, tout simplement par ce que le fait de pouvoir avoir la ambit en permanance avec soit fait d’etre une outils opprtuniste que vous pouvez utiliser n’importer ou, n’importe quand et à n’importe quelle occasion.

Courir

C’est évidemment là que la ambit est le plus à son aise, elle est conçue pour ça ! La précision des mesures de vitesse instantanée, d’altitude, de vitesse moyenne, d’intensité de l’exercice font d’elle un outils redoutablement bien adapté à la course à pied.
Pour le Trail la ambit c’est « the must have » la fiabilité impressionnante de son altimètre, son autonomie, la précision du GPS, les APPS perso comme climb counter (qui compte le nombre de côte que vous effectuez) font d’elle la montre GPS parfaite pour cette activité.
Evidemment pour les adeptes des séances VMA bien complexes et pre-programmées ce loin d’être le nirvana, depuis peu la Ambit intègre une fonction « Interval timmer » qui permet de programmer des séances de fractionné, mais la fonction n’autorise que la création de séance simple du genre 10 x (30×30) si vous voulez aller plus loin avec une séance type 2x 8x(30×30) R2″ ce n’est pas possible avec la ambit dans l’état actuel de choses…

 

Rouler

Suunto n’a pas trop axé la campagne de communication de la Ambit sur le Cyclisme, pourtant là aussi elle est à son aise, après plus de 1000km partagés avec la mienne je n’ai qu’un petit reproche à lui faire concernant la lisibilité de l’écran : comme on le voit sur la photo sur la 910XT il est possible de configurer un affichage deux champs ou chacun occupe la même taille, mais sur l’ambit le seul affichage du même type est un 2/3 – 1/3 est du coup la ligne du bas manque un peu de visibilité. J’espère que dans une mise à jour futur ce type d’affichage sera ajouté.

Notez que depuis la v2.0 il est possible d’avoir des données comme la cadence ou la vitesse à la route à partir des capteurs ANT+ comme le DuoTrap de Bontrager, ou le GSC10 de Garmin.

Suunto Ambit a Velo

Marcher & Trekker

On retrouve dans la marche en montagne les mêmes composantes quand dans le trail, donc pour tous ce qui est marche, Randonnée ou Rando-Trail tant qu’on reste dans sous la barre des 15 heures d’autonomie il n’y a aucune différence avec les modes course a pied ou Trail.

Mais dès que vous voulez dépasser cette barre pour utiliser les 50 heures d’autonomie que peut vous offrir la Ambit, il vous faudra passer enle mode Trekking ou 1 point GPS est enregistré toutes les 60 secondes. Utiliser ce mode impose quelque part d’avoir une vitesse moyenne basse, de tout les tests comparatif que j’ai fait tant que la vitesses moyenne était de l’ordre de 4km/h à 5km/h la différence de distance n’était pas importante et la Trace GPS restait précise.
Par contre, si vous utilisez le mode trekking sur des vitesses de course à pied plus votre vitesse moyenne sera élevée plus vous allez perdre en précision sur la distance.

Avec le gros du peleton qui tourne sur une moyenne de 4,5km/h à l’UTMB, que demande le peuple ? Par contre les Kilian &co c’est pas la meme histoire…

 

Nager

Il est tout à fait possible d’utiliser la ambit pour des activités nautiques, car elle résiste à l’eau jusqu’à 100m en accord avec la norme ISO2281. Il tout de même déconseillé d’appuyer sur les boutons quand la montre est immergée.

Piloter, Grimper, Glisser, Voler …

La Suunto ambit peut être utilisée dans un nombre incroyable d’autres activitées outdoors : Le ski de Randonnée, Le Ski Alpin, l’escalade, le planeur, etc…

 

Le journal

On y retrouve dans premier écran le temps de récupération estimée en fonction de vos dernières activée et de leur PTE. Ensuite plus classiquement pour chaque enregistrement on a : date, heure, distance, durée, vitesse moyenne, d+, d- et information sur la FC si vous êtes équipés.

Suunto Ambit Mode Journal

 

Autonomie et Recharge

Les données annoncées par le fabriquant sont :

  • 30 jours en mode montre.
  • 50 heures en mode Trekking : c’est à dire avec 1 point GPS / 60 secondes et 1 relevées variable (fc, vitesse, etc…) / 10 secondes
  • 15 heures en mode « entrainnement » : c’est à dire avec tout les enregistrements à 1 secondes.

Le temps pour recharger la montre de 0% à 100% est de 2h40 (pour la petite histoire c’est éxactement la meme durée qui est necessaire pour recharger la Garmin fenix).

Evidement je n’ai pas testé l’autonnomie de la montre en exercice (bien que runmygeek lui l’a fait sur la CCC) mais je l’ai fait en mode « pot de fleur »

  • Pour le mode trekking 44 heures : il manque 6 petites heures aux données constructeur, mais cela laisse quand même de belles perspectives.
  • Pour le mode entrainnement 16 heures et surtout 0m de denivelé :  rien dire on est dans les clous.

Plus globalement ce que je peux sur l’autonomie et la recharge, c’est qu’avec l’ambit pour quelqu’un qui s’entraîne +/- 5 fois par semaine c’est ni un problème si vous déchargez vos données quotidiennement, car le temps d’effectuer ces opérations sera largement suffisant pour recharger la montre. Et si vous déchargez vos donnez de manière hebdomadaire cela nécessitera de laisser la montre connectée suffisamment longtemps pour la remonter à 100% par contre vous pourrez passer la semaine sans jamais vous soucier de l’autonomie restante.

Mise en veille automatique

Parmi les plus de cette ambit, il y a cette fonction toute simple et pourtant si intelligente de la part des concepteurs.

Quand ôtez votre montre et que pendant 30 minutes elle ne détecte aucun mouvement (j’irais même jusqu’à dire vibration, tellement le capteur est sensible) l’ecran s’eteind et la montre se met dans un mode veille de manière à économiser de l’énergie et à gagner en autonomie. A la seconde ou vous saisissez votre montre elle se réactive automatiquement.

 

Movescount et Moveslink 2

Personnaliser ses ecrans

Movescount : les ecrans

Créer ses traces GPS

Le site movescount dispose d’un outils très sommaire de création d’itinéraires.

Personnellement je préfère créer mes traces sur gpsies.com ou Openrunner de manière à avoir des cartes plus précises et ensuite j’importe un fichier GPX dans movescount pour le post-traitement (réductions, des points gps, ajout des points de passage et export vers la montre)

 

Movescount : Itineraire

Analyser ses données

Bref comparatif Garmin Connect Movescount

Movescount c’est comme Garmin Connect c’est une interface web qui vous donne un maximum d’éléments sur vos entraînements : elle a ses points forts et ses points faibles à vous d’en tirer le meilleur.

J’ai utilisé Garmin connect pendant 3 années et plus de 900 activités autant dire que j’y avais mes petites habitudes mais cela ne m’a pas empêché de migrer chez Suunto sachant pertinemment que j’allais perdre l’historique de ces trois années d’activitées.

Ce que j’aimais beaucoup chez garmin connect et que je n’ai pas retrouvé chez movescount :

  • La possiblitée rendre publiques des activitées de manières individuelle : chez movescount c’est tout ou rien
  • Le Lecteur qui permet de rejouer l’activité : chez movescount il n’y a pas de fonction equivalente.
  • La fiche publique avec les courbes d’activitées et les records : il y quelques chose de similaire chez MC mais c’est moins bien presenté.

Pour tout le reste MovesCount c’est mieux :

  • Des courbes plus lisibles et plus exploitables
  • Une gestion des TAG
  • Un mode recupitalif ultra-puissant.
  • Un comparateur de données visuel

Mes données à moi

Tous les moves (ou activitées) utilisent un tableau récapitulatif, ce tableau utilise un code couleur en fonction du type d’activitées :

  • orange : Course et endurance, on y retrouve par exemple le cyclisme, la course a pied, la course d’orientation etc…
  • rouge : activitées d’interieur ou utilisant des equipements, on y retrouve la danse, yoga, stretching etc…
  • bleu : Les sport sur neige ou glace
  • vert : Les sport de montagne : Marche, Rando, escalade etc…

On retrouve sur ce tableau les infiormations principales de l’activitée : durée, distance, lieu, vitesse, etc…

movescount recap exercice

 

Pour chaque activité on peut ajouter une note, des TAG (je reviendrais sur leur utilisations plus loin) l’effort ressenti, la météo et des Médias (photo et vidéo)
Viens ensuite une première série de courbes, celles qui concernent le corps avec : Fréquence cardiaque, VO2, EPOC, R-R

 

Movescount : courbe EPOC

Vous pouvez soit afficher les courbes de manière individuelles, ou en les superposants. Ci-dessu une courbe EPOC ( Excess Post Exercise Oxygen Consumption … plus simple la dette d’oxygène ou le besoin en oxygène requis pour compenser l’effort fourni. C’est calculé sur un modèle mathématique. ) 

Les premières valeurs d’EPOC que l’on obtient, ne sont pas très parlante, mais avec le temps la courbe devient très intéressante et beaucoup plus parlante que des valeurs FC. C’est la première chose que je regarde quand je télécharge mes données sur movescount.

Puis une seconde séries de courbes concernant les vitesses et les distances : Vitesse, Altitude, Vitesse Vertical, Pression, Distance, Température

Movescount : Vitesse altitude

 

Notez qu’il est possible pour chaque courbe de les afficher en plein écran, de zoomer sur une partie bien definit et d’obtenir les informations : mini, moyenne et max pour chaque « lap ».

 

Comparer et analyser ses données

En un clic et d’une manière simple vous pouvez obtenir un recapitulatif complet de vos activitées.

Movescount : Recap

cet outil de rapport de movescount est mon avis la pièce maitresse de ce logiciel online, car en plus d’être ultra-simple d’utilisation, de fournir des rapports complets, il vous permet en très peu d’action de cibler sur quoi doit porter votre récapitulatif.

  • Si vous voulez un récap mensuel vous cliquez sur le mois qui vous intéresse
  • Si vous voulez un récap hebdomadaire c’est aussi simple
  • Si vous voulez un récap annuel c’est pareil.

Mais là ou l’outil dévoile sa puissance c’est par l’utilisation des TAG. Pour chaque activité vous pouvez definir des TAG, et l’outils d’analyse lui vous permet de sortir un rapport pour un TAG ou pour plusieur TAG associés. Vous pouvez par exemple :

  • créez un TAG pour vos chaussures, vos pneu, n’importe quel élement matériel dont vous voulez suivre l’usure
  • créez un TAG pour une activités spécial du genre : Velotaff, 30×30, etc…
  • créez un TAG pour les parcours que utilisez le plus souvent.
  • crées un TAG pour vos lieux d’entrainnement favoris
  • créez un TAG pour les personnes ou animaux qui vous accompagne sur vos entrainnements

Bref créez vos TAG movescount s’occupe du reste.

Movescount : les TAG

 

Partager avec le monde

Dans movescount on peut suivre des membres, ce qui permet d’avoir un oeil sur les dernières activités et de laisser des commentaires et / ou des « like » sur une activité. On peut aussi s’abonner à des groupes de discussion plus ou moins ouvert.

 

Conclusion

En conclusion je vais tout d’abord remercier Suunto, la Runnosphere et surtout mon interlocuteur chez Suunto qui a rendu ce test possible, qui nous a donné accès à une multitude d’informations techniques et pratiques sur l’ambit et sur les différentes versions de son logiciel.

En conclusion je pourrais vous dire qu’après avoir écumé quatre modèles chez Garmin (410, 610, 310, 910), j’ai « switché » pour une Suunto et que c’était une très bonne décision. Je pourrais également vous dire qu’en quatre mois d’utilisation j’ai (toutes activités confondues) : 146 moves à mon actif soit un peu plus de 300 heures d’utilisation pour 1800km et 30000m D+. Et finalement je pourrais vous dire que viames divers tests j’ai déjà trouvé le Graal une fois avec le Sac Salomon Advanced Skin S-lab et que donc je l’ai trouvé une seconde fois avec la Suunto Ambit !!!

De manière plus factuelle, on peut dire de la Suunto ambit :

Les moins :

  • La forme de l’antenne GPS
  • L’absence d’une vraie gestion des séances de fractionnés
  • L’absence d’un vibreur
  • L’absence d’un affichage deux champs 50/50
  • Le temps de décharge des données via cordon USB

Les Plus :

  • Son design et sa finition
  • Sa solidité.
  • La précision du GPS.
  • Le temps d’acquisition du signal GPS.
  • La précision de l’altimètre / baromètre.
  • L’autonomie.
  • La veille automatique
  • La facilité d’utilisation et de prise en main
  • La compatibilité avec le ANT+
  • Les APPS personnalisées.
  • Le suivi que suunto apporte au logiciel interne
  • Les rapports movescount
  • La ceinture Cardio
  • Les fonctions EPOC & PTE

Si suite à la lecture de ce test (un peu long j’avoue) vous n’arrivez toujours pas à vous décider entre une Suunto Ambit et les modèles équivalent chez ses concurrents, posez vous la question de savoir ce que vous voulez faire avec et quels sont vos priorités :

  • Du Triathlon : moyennement adaptée, mais une 910XT pourrait avoir un avantage notamment grâce aux fonctions natation
  • Des entraînements programmés à la seconde : moyennement adapté, là aussi la Garmin 910XT est nettement plus adapté pour la gestion des séances programmées. Du Trail et de l’ultra-trail : Parfaitement adaptée, rien à dire c’est l’outil parfait
  • Divers sports outdoors : Parfaitement adaptée, sa polyvalence lui permet d’être utilisable partout et tout le temps.
  • De la natation uniquement : Pas adaptée, là aussi Garmin dispose de modèle bien mieux adaptés à la natation.
  • De la course à pied sur route et en montagne : Parfaitement adaptée
  • De la course a pieds et du Cyclisme / VTT : Parfaitement adaptée
  • De la randonnée : Parfaitement adaptée, mais la Garmin Fenix ou d’autre modèle avec fond de carte embarquée pourrait être plus adaptée.

 

Liens :

Le test de la Garmin 910XT

Le test de la Garmin Fenix

Le test de la Suunto Ambit par doune

Le test de la Suunto Ambit par Salvio

Le test Ambit Vs Fenix par Christophe B

Généralement la ligne du bas c’est pour le prix… bon il faut l’admettre le prix de cette Suunto ambit n’est pas à la portée de toutes les bourses, on parle bien d’une montre à plus 400€ et presque 500€ pour le modèle avec cardio. Mais l’ambit n’est pas qu’une montre c’est aussi un cardio-fréquencemètre, un GPS, un Altimètre, un baromètre, une boussole etc… au final si met d’un côté son prix et de l’autre tous ses points positifs c’est un excellent investissement.

Vous pouvez acheter l’ambit directement sur le site Suunto, ou chez n’importe quel revendeur de la marque comme mon partenaire Sport-avenue.com / Twinner St Laurent du var. Enfin vous avez toujours la possibilité d’en trouver d’occasion (cf leboncoin ou ebay) les prix généralement constatés sont entre 300€ et 400€ en fonction de l’état de la montre et de ses accessoires.

75 Comments

  1. Julien dit :

    T’as encore envoyé du gros sur ce test !
    Je serai presque convaincu ;)
    Entre la ceinture, l’alti, les tag de MC pour savoir combien de KM ont les pompes

    – si on veut fractionner sur piste : la montre permet bien d’appuyer sur une touche pour enregistrer les tours, sans programmer de vitesse cible ni un nombre de répétitions ? (l’équivalent de la touche lap de garmin)

    – en nature on peut programmer des répétitions de distance, ou que des 30/30, 45/30, etc…

    – les pyramides, il faut oublier ?

    – tu as fait un transfert de ton historique GC (vers un truc comme rubitrack pour tout regrouper) ou tant pis, tu jongles entre les 2 si besoin ?

    – l’alti du 910 est si mauvais que ça ?

    • lexel dit :

      [quote name= »Julien »]T’as encore envoyé du gros sur ce test !
      Je serai presque convaincu ;)
      Entre la ceinture, l’alti, les tag de MC pour savoir combien de KM ont les pompes[/quote]
      [b]
      Merci :-)
      dommage pour le presque…[/b]

      [quote name= »Julien »]
      – si on veut fractionner sur piste : la montre permet bien d’appuyer sur une touche pour enregistrer les tours, sans programmer de vitesse cible ni un nombre de répétitions ? (l’équivalent de la touche lap de garmin)[/quote]

      [b]Oui c’est comme cela que je l’utilise : au lap manuel c’est évidemment moins pratique qu’une séance bien programmée sur un Garmin avec le vibreur en prime mais ça fonctionne très bien. [/b]

      [quote name= »Julien »]
      – en nature on peut programmer des répétitions de distance, ou que des 30/30, 45/30, etc…[/quote]

      [b]Distance ou temps tu à le choix[/b]

      [b]Pour les rep en cotes la suunto est capable de comptée toutes seul le nombre de répétition à partir du dénivelé effectué. [/b]

      [quote name= »Julien »]
      – les pyramides, il faut oublier ?[/quote]

      [b]oui en programmation il faut oublier, mais en durée au lap manuel ca passe aussi. [/b]

      [quote name= »Julien »]
      – tu as fait un transfert de ton historique GC (vers un truc comme rubitrack pour tout regrouper) ou tant pis, tu jongles entre les 2 si besoin ?[/quote]

      [b]ouaip exactement : j’utilise rubitrack pour centraliser toutes mes données.
      sinon https://beta.sportlyzer.com c’est sympa ca permet de syncro du Garmin et du Suunto. [/b]

      [quote name= »Julien »]
      – l’alti du 910 est si mauvais que ça ?[/quote]

      [b]soit, mais l’alti de la Suunto frise la perfection. [/b]

  2. vinvin20 dit :

    Toi au moins quand tu dis que tu test, tu test!
    Superbe boulot comme d’habitude..Et même si on n’est pas forcement intéresse, c’est tellement plaisant a lire qu’on arrive bien vite au bout de ton soit-disant « trop long billet »! Au final,l’envie d’acheter est là..Mais le dernier paragraphe sur le prix m’a remis bien trop vite les deux pieds sur terre..

  3. michael dit :

    Tu es un grand malade du … test !

  4. Pouto dit :

    Salut,

    d’abord, merci pour les différents tests sur ton site, c’est du sacré boulot :)

    Après 2 ans à hésiter à me procurer une montre de course, et 2 ou 3 mois à hésiter entre la 910 et l’Ambit, j’ai craqué la semaine passée pour la 910 (c’est la tête qui a pris le dessus, alors que je désirais furieusement l’Ambit :p ). Au final, l’utilisation en piscine, la programmation de séance et autres ont fait pencher la balance (à voir si j’utiliserai ça aussi souvent…).

    Cela dit, je n’exclue pas de faire machine arrière :)
    Petite question: concernant l’EPOC, tu dis regarder ça en premier, mais as tu des liens qui détaillent un peu l’exploitation que l’on peut faire de ce paramètre?

  5. lexel dit :

    [quote name= »Pouto »]Salut,

    d’abord, merci pour les différents tests sur ton site, c’est du sacré boulot :)[/quote]

    merci :-)

    [quote name= »Pouto »]
    Cela dit, je n’exclue pas de faire machine arrière :)
    Petite question: concernant l’EPOC, tu dis regarder ça en premier, mais as tu des liens qui détaillent un peu l’exploitation que l’on peut faire de ce paramètre?[/quote]

    Voici deux pdf que je te conseil de lire sur le sujet.

    [url=http://www.firstbeat.net/files/white_paper_epoc.pdf]epoc white paper [/url]
    [url=http://www.firstbeat.net/files/white_paper_training_effect.pdf]
    Training effect white paper[/url]

    plus personnellement je me sert de l’epoc comme indicateur de forme par rapport à mes sensations à l’entrainement.

  6. Decerf Jean-Alain dit :

    Bonjour,
    Juste une petite question: en mode trail running, on line sur ma montre, lors de l’exercice la vitesse est exprimée en minute/km. Y a-t-il moyen de l’exprimer one line en km/h (vitesse moyenne et instantanée)? Après dans le journal ou dans les moves, la vitesse moyenne apparaît bien en km/h. Grand merci
    Jean-Alain (Belgique)

    • lexel dit :

      la différence se fait dans personnalisation des modes. Si tu sélectionne « rythme » pour avoir un affichage en min/km ou « vitesse » pour celui en km/h.

  7. Un vrai travail de maitre dans ce test… on peut maintenant acheter cette montre avec tous les éléments dont on a besoin.
    Merci pour votre travail !

  8. Fabien dit :

    Je trouve la vitesse ascensionnelle tres imprecise, elle n’arrete pas d’osciller. Impossible à exploiter en course… QQ’un aurait une astuce par rapport à ça ??

  9. mauro dit :

    Excellent rapport !
    J hésitait a m en acheter une mais j hésitais également avec une Polar RS800 CX Multi , laquelle est la meilleure dans ce cas ? Avez vous eu l occasion de la tester ?

    Cordialement

    Mauro

  10. Laurent dit :

    Merci pour ce test complet et surtout adapté à une utilisation trail par un traiteur pour les tirailleurs. Et ça ça change tout. En plus je connais très bien ton terrain de jeu et cela est un plus.

    • Laurent dit :

      Merci pour ce test complet et surtout adapté à une utilisation trail par un traileur pour les trailleurs. Et ça ça change tout. En plus je connais très bien ton terrain de jeu et cela est un plus.

  11. Laurent dit :

    BRAVO pour cet excellent article, très complet.
    Je suis planchiste (funboard). Dans le monde de la voile on mesure les vitesses en Doppler, et non en « positionnel » (positionnel = en regardant la distance parcourue entre deux points). L’Ambit possède une puce GPS SIRF4 qui dispose de la mesure de la vitesse Doppler à chaque seconde. Le problème c’est que le fichier GPX créé par l’Ambit n’enregistre pas cette vitesse, mais uniquement la position chaque seconde ! J’ai cherché à joindre en vain un expert pour savoir si un jour Suunto intégrera cet enregistrement dans les GPX générés. Le jour où ca sera disponible, Suunto élargira carrément son marché à tous les voileux qui mesurent leur vitesse… Si vous avez un contact chez Suunto, je suis preneur pour en discuter (j’ai fourni mon mail).

  12. Laurent dit :

    Interessant… j’ai contacté le service client en anglais de Suunto (excellent l’accueil), qui n’avait pas de réponse immédiate. Mon contact m’a indiqué qu’il allait investiguer le point et revenir vers moi.
    Lexx : quelle est votre source d’information ? Avez vous plus de précision ? Une telle évolution de l’Ambit lui ouvrirait le marché de la mesure de vitesse à la voile (Kitesurf, bateaux, windsurfing), car il n’existe pas de solution actuellement sur le marché !

  13. Bruno B dit :

    Bonjour,
    Suite entre autre a votre test j’ai acheté ce produit.Après 5 sorties (marches en forêts Ardennaises) je rencontre les problèmes suivant:De nombreuses pertes du signal GPS (lorsque je suis en mouvement) même en biotopes dégagés … l’icône du GPS apparait parfois quelques secondes et disparait pendant de longues minutes.
    L’altitude ne correspond jamais aux bornes que j’ai croisées (entre 5 et 10 mètres de différence) même après un recalage manuel.
    J’ai contacté Suunto pour demander si de tels écarts étaient habituels, j’attends une réponse.Je suis un peu dépité car je pensais que la rapidité d’accrochage du signal GPS était la force de cet outil … il n’y a peut être pas de satellites en Ardennes ;)

    • lexel dit :

      L’altitude et la perte de signal GPS dans le cas de la ambit sont deux point bien distinct, j’ai un peu de mal a croire la puce GPS et l’altimetre baro soient tous les deux defecteux.

      As tu essayé un reset du GPS via le menu maintenance ? As synchronisé la montre via movescount pour recuperé les derniers GPS fix ?

      Pour l’alti, une marge d’erreur 10m peut etre acceptable tout depends de la distance et du d+ de la sortie ???

  14. Cedric dit :

    Des idées si un nouveau firmware est en préparation ?

    • lexel dit :

      Vu ce qui est annoncé au niveau de « movescount » pour la fin avril, je pense pas trop me tromper en disant que oui c’est fort possible :-)

      • Cedric dit :

        [quote name= »Lexx »]Vu ce qui est annoncé au niveau de « movescount » pour la fin avril, je pense pas trop me tromper en disant que oui c’est fort possible :-)[/quote]

        Je file sur movescount alors glaner des infos.

  15. Brice dit :

    Le test est vraiment bon et il m’a donné envi d’acquérir cette montre. Malheureusement, tout n’est pas rose et je veux apporter mon expérience à ceux qui voudrait en être les heureux possesseurs. Je détiens cette montre depuis deux mois et j’ai déjà eu une panne. Service après vente long, comptez 3 semaines minimum et non pas une semaine comme annoncé sur le site Suunto. J’ai envoyé ma montre le 08 avril et elle n’est toujours pas revenue.
    Je fais le malheureux constat d’un manque de fiabilité, car j’ai pu lire que je n’étais pas le seul à avoir eu la même panne. (Plus rien a l’écran) Dire qu’on m’avait venté le sérieux de Suunto et la fiabilité de la montre !.. J’espère que l’avenir sera meilleur et que j’apprécierai longtemps toutes les possibilités de cette montre.[/quote]

  16. Cyrilt dit :

    Bravo pour ce blog, je suis impressionné par la qualité et l’aboutissement ce ces articles!

    Ancien possesseur de la Garmin 205 dont j’étais très content mais qui a rendu l’âme lors d’un marathon de Berlin sous la pluie (oxydation) je suis passé à la forerunner 110 (plein de pb logiciels, aucun paramétrage possible, même pas le temps des laps intermédiaires…).

    Je réfléchis à l’acquision d’un nouveau GPS mais je cherche juste à pouvoir fractionner sur des distances quelconques en pouvant afficher plusieurs écrans en même temps à savoir aussi bien le temps au lap que l’allure du lap.

    Bonne course.

  17. Moi dit :

    Hello

    Je viens de craquer pour l’Ambit 2. Elle est fantastique. Rien à voir avec la X10 que j’avais avant..

    En plus on peut même programmer ses propres applications et profiter de celles de la communauté.

    Il y a même un rigolo qui a fait une application pour compter le temps avant la fin du mandat de F. Hollande :-D

    Génialissime

  18. Guy dit :

    Merci pour ce test qui correspond a mon vécu sur l’ambit .
    J’ai juste un souci , je n’arrive pas à rentrer un mode dénivellé cumulé en Mètre par heure dans le mode exercice , pas réussi à en trouver même dans les apps …
    Si tu as l’info je suis preneur
    Merci

      • Guy belec dit :

        Merci lexx
        En fait ce que je voudrais c’est la même chose mais en moyenne et non pas en immédiat (vitesse ascensionnelle en m/h en moyenne depuis le départ de l’exercice )
        C’est l’info qui m’intéresse le plus en ski de rando
        Si tu as ça dans tes tiroirs ….

        • lexel dit :

          alors plus un truc dans ce genre : [url]http://www.movescount.com/apps/app10002285-Vitesse_Ascensionnelle_Moyenne[/url]
          Par contre celle ci calcule la moyenne [u]uniquement sur les temps d’ascensions[/u] de l’exercice.

          si par exemple sur une sortie de 2h tu fait 2 bosses de 500m D+ en 30minutes chacune, et que le reste du temps c’est du plat ou de la descente tu aura un résultat de : 1000m/h alors que si on prends sur la durée total de l’exercice (montée, plat, descente) ca fait : 500 m/h mais je suis pas certain que ce dernier calcule représente un intérêt ?

  19. Guy belec dit :

    Sympa , du coup j’en ai trouvé quelques unes qui donnent une moyenne par heure … Faut que je vérifie si elles prennent en compte le temps total ou seulement durant l’ascension …
    Sinon tu sais si possible d’afficher 2 apps différentes sur le même exercice ?
    À priori lorsque j’en ai rentré une il ne m’est pas possible d’en prendre une autre (grisé)
    Merci

  20. Godon dit :

    Bonjour,

    Je gère mes fichiers gpx sur ozi. Pour une prochaine balade, j’ai un fichier qui fait 5300 points, 255 bornes (wpkilométiques), une 60aine de points de passage. Dois-je importer la trace en plusieurs fois? il me semble que l’on peut importer 10000 points de trace et 100 point de passage. Or, quand je fait cette action, ma trace est réduite à 694 points et 39 kil alors qu’il y en a 255…
    Merci de votre éclairage..

    • lexel dit :

      Dans un premier temps de plus simple c’est d’importe la trace dans l’outils movescount, et d’utiliser la fonction simplification de trace (s’affiche aprés l’import)
      Si cela pose soucis vous pouvez passez par Gpsies. com pour simplifier la trace.

      • Godon dit :

        D’habitude, je filtre avec ozi mais j’ai déjà utilisé gpsies… Donc, si je comprend bien, le nombre de points de trace limite pour une trace n’est pas 10000 mais largement inférieur?

  21. nicolas dit :

    Bonjour déjà merci pour ce test qui est vraiment super et que j’ai bien épluché :-) , d’ailleurs je me suis procurer une ambit 2 il y a pas longtemps, je le trouve fantastique et je voulais savoir j’ai fait quelques sorties avec, je me suis créer un mode trail running mais j’ai mis l’acquisition des points gps en 60s et l’enregistrement en 10s et je trouve les relevés de vitesse pas trop précis et long a afficher, je voulais savoir si en mode gps 1s c’était plus précis? Merci d’avance

    • lexel dit :

      [quote name= »nicolas »]je voulais savoir si en mode gps 1s c’était plus précis? Merci d’avance[/quote]

      Ha oui ! c’est le jour et la nuit !
      le mode que tu utilise est celui « reservé » aux trek, longue rando et aux Ultra Trail.
      Pour tout le « reste » < 18h d'effort il vaut mieux utiliser le mode 1s pour les deux, l'enregistrement sera nettement plus precis.

      • Fred dit :

        J’ai depuis peu une ambit2. Lors d’une utilisation pour nage en eau libre (mer), le gps ne capte les positions que si on sort la montre de l’eau quelques secondes. Donc en brasse, on n’a pas la distance (sauf a nager droit d’un point A à un point B). J’ai essaye en crawl : pas mieux (le temps de sortie du bras semble insuffisant pour capter une position). La solution de mettre la montre dans son bonnet fonctionne : mais on n’a plus en direct les temps, ni la cadence de nage, ni rien…
        En velo, avec le bike pot, ca marche bien. Sauf que parfois le systeme delire un peu : il m’a enregistré une pointe de vitesse à 172 Kmh au moment ou je posais pied a terre à la fin de l’exercice

  22. fabris dit :

    bonjour
    je viens d’acheter suunto ambit 2 et sur la photo de vente on voit ecran noir et chiffre blanc.pour le moment les chiffre sont noir et fond normal .
    comment fais t on pour avoir le fond noir et chiffre blanc .merci

  23. carré dit :

    Merci pour ce test.

    Je ne suis pas un grand sportif (reprise de la CAP à raison de deux scéances par semaine + mes 2km quotidien pour prendre le train) mais je suis geek et j’adore les montres.

    J’ai une question due à une incompréhension de ma part.

    La gps permet de calculer la vitesse. Mais est ce qu’il enregistre les traces, et sont elles ensuite visible dans movescount sur un fond de carte type googlemap comme l’offre des applis sur smartphone comme Endomondo ou Runtastic.

    Cordialement

    Eric

  24. Alain dit :

    Oui, on les voir en lignes sur le sites « Movescount ». C’est très bien fait (par exemple la couleur de la trace peut être liée à la vitesse)

    [img]http://www.montfranc.com/suunto.PNG[/img]

  25. Ledahu dit :

    Bonjour,
    Merci et chapeau pour ce test exhaustif qui tombe au bon moment.
    J’hésitais entre la Fenix et la Suunto, mon souci principal étant d’avoir un alti fiable, Suunto donc.
    J’ai l’impression que la version 2 n’offre pas davantage de points de passage (points d’intérêt dans le jargon suuntonien), peux-tu confirmer stp?
    Dans ce cas, je vais prendre la version 1, d’autant plus que j’aime bien avoir le chemin de fer sur le cadran.
    Mais comment surmonter le problème que pose cette limitation de 100 points sur des treks longs type Hrp – à part se garnir l’avant-bras d’Ambits bien sûr.
    Cordialement,

  26. Ledahu dit :

    Je vois sur le site de Suunto que l’Ambit 1 ne gère pas le multi-exercices. Également qu’il y a déjà eu une maj de l’Os de la 2 (v1.5), mais pas pour la 1. Quid donc de l’évolutivité de la 1, seule solution passer à l’Ambit 2? Cela rappelle furieusement la politique de la marque à la pomme …

    • lexel dit :

      [quote name= »Ledahu »]
      J’hésitais entre la Fenix et la Suunto, mon souci principal étant d’avoir un alti fiable, Suunto donc.[/quote]

      CQFD et sans hésitations :)

      [quote name= »Ledahu »]J’ai l’impression que la version 2 n’offre pas davantage de points de passage (points d’intérêt dans le jargon suuntonien), peux-tu confirmer stp?[/quote]

      rien de bien flagrants c’est certains, mais quand même : le fusedalti, le backhome amélioré, les apps, la memoire…

      [quote name= »Ledahu »]
      Je vois sur le site de Suunto que l’Ambit 1 ne gère pas le multi-exercices. Également qu’il y a déjà eu une maj de l’Os de la 2 (v1.5), mais pas pour la 1.[/quote]

      En effet pas de multi-sport pour la 1, et pas de maj également. Suunto l’a dit, la Ambit1 techniquement au bout, ils ne peuvent plus que faire de la maintenance dessus, il ne faut plus espérer d’évolution de ce modèle.

  27. LeDahu dit :

    Merci pour tes réponses, ça va faire mal au porte-monnaie, Ambit 2 donc en espérant qu’une v2 fasse sauter la limitation des 100 points….

  28. jb dit :

    possesseur d’une ambit et en etant content j’ai tout de meme fini par prendre une garmin 310xt pour le fractionné… (dur dur)
    J’ai acheté la 310 sans la ceinture en pensant que la ceinture de suunto serait compatible puisqu’ils se ventent d’avoir l’ambit ant+, mais non ma ceinture est une DUAL donc je crois bien que je suis foutu et que je vais devoir acheter en plus une ceinture ANT+…

    Tu confirmes?? merci

    • lexel dit :

      malheureusement oui je confirme le DUAL de la ceinture c’est pour Analogique et ANT,
      car suunto ne vends que des accessoires ANT bien que les ambit soient compatibles ANT+

  29. meolas dit :

    Bonjour
    Je regarde pour l achat d une ambit 1. j aimerais savoir s il est possible de programmer du fractionné (pyramide)
    Merci

    • lexel dit :

      [quote name= »meolas »]Bonjour
      Je regarde pour l achat d une ambit 1. j aimerais savoir s il est possible de programmer du fractionné (pyramide)
      Merci[/quote]

      Oui c’est possible
      cd : [url]http://dosedetrail.fr/accueil-mainmenu-1/actu-running-news/719-programmez-vos-seances-de-fractionnes-sur-la-suunto-ambit.html[/url]

      mais si la programmation des séances est un point décisif pour ton achat, oriente toi plutôt vers du Garmin.

  30. Sabzaina dit :

    Bonjour
    Merci pour ce test intéressant.
    Je suis déçue concernant le suivi d’un itinéraire, on ne peut pas zoomer à plus de 500m… ça fait léger pour suivre des traces en forêt… Pour ça, la Garmin est bien performante

    • Fabien dit :

      oui mais ce n’est pas si grave que ça, j’utilisais beaucoup mon forerunner 305 avec l’échelle 120m ce qui revient à peu près à l’échelle 500m sur la suunto,mais ce qui est le plus embêtant c’est l’absence de trace en temps réel (petits pointillés).

  31. ink4rt dit :

    Bonjour,
    J’ ai l’ occasion d’ avoir cette montre pas trop cher (la version 1) et j’ai une question au sujet du baromètre et de l’ atlimètre: faut-il les paramétrer avant chaque sortie ?
    Je souhaite surtout avoir un bon compte rendu sur le dénivelé parcouru en cours et en fin de course et pas trop besoin de savoir à quelle altitude je me trouve.

    Merci pour votre réponse et en tout cas super test, il m’a bien « chauffé » pour cette suunto !

    • lexel dit :

      [quote name= »ink4rt »]Bonjour,
      faut-il les paramétrer avant chaque sortie ? [/quote]
      Oui si tu veux des valeurs d’alitutde exactes

      [quote name= »ink4rt »]
      Je souhaite surtout avoir un bon compte rendu sur le dénivelé parcouru en cours et en fin de course et pas trop besoin de savoir à quelle altitude je me trouve. [/quote]

      dans ce cas là, non l’etalonnage au départ n’a pas trop d’importance les denivelés cumulés seront ok, sauf si tu as de grosses variations métèo pendant la sortie

      [quote name= »ink4rt »]
      Merci pour votre réponse et en tout cas super test, il m’a bien « chauffé » pour cette suunto ![/quote]
      Merci :-)

  32. ink4rt dit :

    Ça y est, j’ai mon ambit !
    Je ne peux malheureusement pas trop la tester pour cause de TFL :/

    Les capteurs ont l’air fiables mais par contre gros point noir pour l’autonomie (je passe de 100% mardi midi à 60% ce jeudi soir sans utilisation du gps, la montre quasi toujours en mode veille car je ne la porte pas au boulot…) et la ceinture cardio: elle est bien détectée et synchronisée mais les bpm ne s’affichent pas sur la montre :/

    Je vais aller la tester dans la nature ce weekend… sinon j’espère qu’elle est encore sous garantie

    PS: pas de rubrique pour la résolution des problèmes dans la notice ou en ligne ?

    • johan dit :

      Ça y est, j’ai mon ambit !

      Bienvenue au club :-)

      Je ne peux malheureusement pas trop la tester pour cause de TFL :/

      courage c’est galère, mais ce se soigne plutot bien comme pb

      je passe de 100% mardi midi à 60% ce jeudi soir sans utilisation du gps, la montre quasi toujours en mode veille car je ne la porte pas au boulot…

      Ouchh en effet il doit y avoir un soucis, tu as testé sur plusieur cyclce de charge / decharge ? elle est neuve ?

      Suunto a un SAV qui a une excellente reputation contact les !

      • ink4rt dit :

        courage c’est galère, mais ce se soigne plutot bien comme pb

        ça va faire 15 jours je vais aller gambader u peu ce weekend ;)

        Ouchh en effet il doit y avoir un soucis, tu as testé sur plusieur cyclce de charge / decharge ? elle est neuve ?

        Une occasion… je vais test sur plusieurs cycle sinon je verrai avec le SAV

  33. ink4rt dit :

    Bonjour,

    Est-il possible de faire un reset de la montre pour la remettre à zero avant une vente ?

  34. Max les traineurs dit :

    Bonsoir je voudrais savoir si l’ambit affiche le D+ pendant une séance?
    Merci

  35. max les traineurs dit :

    merci pour t’as réponse j’hésite entre la 1 et la 2 pour un souci de prix.
    ce qui me fait peur en lisant les avis sur la 1 c’est de devoir rentré mon altitude avant chaque sorties?
    même si il me semble que cela ne joue pas sur le cumulé de la sortie car c’est ce qui m’importe le plus car ma 610XT me donne des dénivelés ridicule!
    merci

  36. max les traineurs dit :

    Merci je ne connaissais pas ton blog c’est de la bombe!

  37. Phifi dit :

    Salut,

    Je suis récent possesseur d’une Ambit 1, car je pensais naïvement que depuis toutes années, elle pourrait suppléer ma Garmin 305… hé bien quelle déception ! Il faut dire que je ne me suis pas jeté sur les tests du web, dont ce très bon, bien mal m’en a pris, mea culpa. Je rejoins un commenteur ci-dessus sur le niveau de zoom du GPS : impossible de suivre une trace avec une échelle de 500m, en tout cas je ne m’y risquerais pas par chez moi si je ne veux pas jardiner des heures, la 305 et son zoom millimétré reste à mon poignet pour toutes mes sorties montagne (seulement avec l’âge je n’ai plus que 5 ou 6h d’autonomie…). Impossible également de planifier un entrainement de fracs sans avoir fait math sup/math spé, alors que c’est du velours sur la 305. Le très bon point pour moi = autonomie. Donc je suis sur le point de revenir vers Garmin puisque ma 305 est sur le point de rendre l’âme. Quid du modèle pouvant assouvir mes desiderata qui sont dans l’ordre : suivre une trace GPS avec un bon niveau de précision, programmer mes entraînements fracs (30/30, pyramides etc.), une bonne autonomie pour de l’ultra (50h en mode 1 point GPS/minute) ? Est-ce que cet objet rare existe ? J’ai lu le test 910XT… la 610 serait plus adaptée ? Apparemment pas la Fénix pour le manque de programmabilité des entraînements… j’avoue que je m’y perds…
    Merci pour tout avis =)
    Ph.

    • johan dit :

      haaaa la garmin 305 un sacré modèl pour l’époque elle était vraiement super aboutit !
      Pour le Zoom une mise à jour a nettement amelioré la chose, mais comme je n’ai plus de ambit1 sous la main je ne peut pas promettre qu’elle soit egalement sur ce modèle.
      Il me semble que la fenix v1 permet la programmation d’entrainnement…. elle aussi depuis les dernière maj a verfier.
      Quoiqu’il en soit le modele qui semble le mieux te convenir est sans aucun doute la 910XT (si et seulement si ils ont corrigé ce FU@#! bug du rafraichissement… mais depuis 2 ans c’est surement le cas) je te deconseille vivement la 610, 620 qui sont des modèles exclusivement pour mangeur de bitum :-)

  38. Phifi dit :

    Merci Johan pour ta réponse. Je pense m’orienter vers la Fénix 2 finalement, qui a bien la possibilité de gérer les séances d’entraînements avancés.

  39. Bertrouche dit :

    hello mon petit Lexel,

    Je relisais tes tests, j’ai deux soucis en natation ext elle me detecte des mouvements mes 0m de distance tu c’est a quoi c’est du?
    Idem en mode cylisme, j’ai pairé mon capteur de cadence Garmin tout marche sauf vitesse et cadence alors que la vitesse s’affiche sur mon edge 500
    Strange non?

    • johan dit :

      En natation attention aux mode Natation interieur (avec longueur de la piscine Vs Natation en exterieur avec mvt et GPS)
      egalement est ce que tu as fait l’apparentissage des nages ???

      Pour le vélo si tu as nicadence ni vitesse hummm tu as rien est tu sure que le capteur (GSC10 ? ) est bien detecté / etalonné que les aimants sont bien placés ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *