Petzl-nao
Petzl Nao : Courez elle gère le reste
3 août 2012
livre-ultratrail-plaisir-perf
Ultra-Trail : the bouquin de Guillaume Millet
30 août 2012

Trail des Hauts Forts 2012 : partir ensemble, finir ensemble

Trail-HF2012

L’occasion fait le larron, ça fonctionne aussi pour le trail. Pour le dernier WE de mes vacances en Hautes Savoie 74, je n’avais rien d’autre de prévue que de rentrer à la maison, alors pourquoi pas faire un détour par Avoriaz pour partager un trail avec Fabrice (Runonline) et seulement un apero avec Damien (Coureur du Chablais).

Arrivé vendredi en fin de journée je découvre tranquillement cette station de ski plutot atypique (on ne peut y circuler qu’à pied ou en calèche) en attendant les copains.

La soirée se finira autour d’une pizza party à refaire le monde du trail et à jouer avec l’ambit de doune. 

Une Course ou un Off ?

Dimanche 7h15 nous sommes devant l’office du tourisme de Morzine pour le départ : 42km 3200D+

Pour moi cette course c’est juste l’occasion de courir avec mon pote, l’objectif est donc de rester ensemble du début jusqu’à la fin ! Je demande à Fabrice de partir tranquillement, car sans un bon échauffement préalable il me faudra au minimum 40 minutes pour entrer dans la course…

Km4 D+800 c’est le premier point d’eau, Fabrice est parti comme une brute dans cette premiere montée, l’altimètre oscillant entre 850 et 1000m/h, derriere je suis à la peine… pour un echauffement on a fait mieux.

km8 1h10 de course que je joue au yoyo avec Fabrice, c’est enfin le début de « ma » course, les sensations deviennent vraiment bonnes, on attaque une très longue partie en sous-bois derrière un petit groupe de coureur. Rapidement j’ai les jambes qui me demangent, fabrice est toujours devant un je lui propose de doubler et on s’échappe à bonne allure enchaînant petite relance et saut de ruisseau sur ce magnifique single forestier, on se croirait presque sur un off. 

km12 nous arrivons au pied d’une petite bonne bosse bien raide, Fabrice accuse un premier coup de moins bien, je passe devant adopte une vitesse de montée bien régulière arrivé au sommet je relance mais, rapidement je m’aperçois que je suis seul, Fabrice à décroché.

Trail-HF2012km18 Mine d’or c’est le gros Ravito de la course un petit spot sympa au bord d’un Lac, depuis 3 km Fabrice est à la peine il a des problèmes d’hydratation, régulièrement je lève le pied pour laisser passer son coup de moins bien.
On exagère un peu la peu la pause en y restant 10 minutes histoire de repartir bien frais, derrière nous attends le Col de Cou et le Col Fornet enfilade (+900m en 3,8km) !!!

Km24 D+2200m Col Fornet, les paroles de Doune résonnent encore dans ma tête « le fornet, tu va prendre un bon coup derrière la nuque… » on part plutôt cool, mais quand j’arrive au Col de Cou en 1h10m, j’ai pris un éclat, la chaleur insoutenable (plus de 30°) à eu raison de nous, Fabrice n’est meme plus en vue… je pousse seul jusqu’au Fornet sur un single trés aérien, je reste sur mon objectif « partir ensemble, finir ensemble » me pose sur un rocher pour recuperer un peu, attendre mon partenaire de course, profiter de la vue et discuter le bout de gras avec un groupe de bénévoles bien sympa, mais quand le dossard 36 arrive j’ai droit un un beau « mais qu’est-ce que tu fais là toi! file ne m’attends pas !!! de toute façon je vais surement arrêter », on décide de descendre au ravito suivant et de discuter en bas de la suite à donner à ce trail.

Trail-HF2012-sommet

km27,5 D+2200m Avoriaz, la dernière descente bien technique à eu raison de Fabrice, ses crampes presque en continue aux isquio l’empêche de courir, il fait toujours aussi chaud… quand on arrive au dernier ravito, on fait un bilan rapide : on est pas sur un chrono faramineux, trop de crampes pour l’un, par envie de finir seul pour l’autre, on décide d’arrêter là et rendre de nos dossard pour mettre fin à notre petite escapade entre Morzine et Avoriaz.

Le bilan

Bien qu’un abandon ne soit pas une fin positive pour une course, ce Trail des Hauts forts fut pour nous deux une très belle expérience tout d’abord car, le parcours est trés ludique qu’on s’est vraiement bien amusé sur la première partie, qu’on en a prit plein les yeux au Col de Cou et que Fabrice a fait les derniers réglages en prevision de sa Gapencime.

Merci qui ?

Tout d’abord, Merci à Damien et à ses parents qui nous ont logé comme des princes et Merci à l’office du tourisme de Morzine – Avoriaz pour l’invitation sur ce magnique trail.

8 Comments

  1. Runonline dit :

    « parti comme une brute »…franchement, ceux qui me connaissent savent bien que c’est pas mon genre ! 8)

    • lexel dit :

      [quote name= »Runonline »] »parti comme une brute »…franchement, ceux qui me connaissent savent bien que c’est pas mon genre ! 8)[/quote]
      bha non pas du tout :-)
      en meme le fait de prendre le départ comme ca m’a montré que j’etait capable de l’encaisser, une trés bonne lecon pour moi, il faut vraiment que je bosse la dessus

  2. julien dit :

    Très sympa de lire vos CR croisés.
    Et la photo est superbe.
    Mais la prochaine fois que tu fais une course avec Fabrice, tu l’attaches !
    Sinon comme que vous êtes souvent en montagne ensemble, faites du sport encordés (en tout bien tout honneur)

  3. lamiricore dit :

    Ah bravo les gars, vous avez du boire un pack de bière avec Doune la veille … voila le résultat !!!
    Superbe photo du col… à bientôt les cocos.
    De sacrés potes quand même ;)

  4. Anna-Lou dit :

    Bravo !! Mais dis moi tu la laves des fois ta visière ? ;)

    • lexel dit :

      [quote name= »Anna-Lou »]Bravo !! Mais dis moi tu la laves des fois ta visière ? ;)[/quote]

      vivi elle après chaque sortie :-)
      fabrice se moque de ma visiere mais c’est par ce qu’il est jaloux

  5. runonline dit :

    @Anna Lou : non, elle sent même un peu mauvais, c’est pour ça que j’essaie de courrir devant !!! LOL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *