Test de la Salomon XR CrossMax Neutral : Ne jamais dire jamais !

Ma première éxpérience avec Salomon remonte à presque 3 ans, un « craquage » sur une paire XT Wings simplement par ce que c’etait Salomon et que à l’avant du peloton tout le monde en avait…

Résultat 3 ans plus tard elles sont toujours dans mon armoire avec un peu moins de 100km sous la semelle et un gros panneau « Salomon PLUS JAMAIS » !

Jusqu’à ce que Nico de www.sportsoutdoorshop.com une boutique orienté « trail » à Nice me propose une paire de Salomon XR CrossMax neutral en pret. J’hésite un peu mais finalement j’accepte, au pire cela étoffera ma culture du matos Trail.

crossmax-NJ

Je part sur mon protocole de test classique :

  1. 1 semaine en mode vie courante (oui oui au bureau aussi :p )
  2. 3 – 4 sorties du sentier stabilisé en mode Jogging / Fartlek
  3. et enfin 2 -3 sorties spécifiques une sur le KMV de St martin Vesubie et deux sur mon terrain de jeux au Col de Vence

Le Look : quelque soit le modèle la XR Cross Max est un belle chaussure ! j’ai eu la paire Noir / Jaune, sympa et plutot à la mode cette année. Le QuickLace et le petit morceau de SensiFlex à l’avant raviront les amoureux de la marque salomon.

xr-crossmax-quicklaceLaçage et Maintient du pied : on retrouve deux classique chez Salomon le système de laçage QuickLace + SensiFit, et la fameuse petite poche pour ranger les lacets. J’ai trouvé le serrage de la chaussure ainsi que le maintient du pieds vraiement excellent, ca procure beaucoup d’assurance dans les descentes rapides. Petit, mais très leger b-mol au système de verouillage du lacet qui a tendance à se bloquer avec la poussière.

Sensiquoi ? Le Sensiflex est une partie en tissu « élastique » positionnée sur la partie avant de la chaussure, qui apporte du maintient à l’avant du pied. Partie qui semble inefficace au premier abord, mais au final je suis bien forcé d’avouer qu’il rempli bien son rôle, ce qui est dommage ce que le tissu soit en coloris claire (jaune pour ma paire) et que à la première sortie poussiéreuse vous pouvez définitivement dire adieu au bel aspect du neuf de vos chaussures :(

os-tendonSemelle et Amortis : On retrouve 2 technos intéressantes avec en premier le system OS Tendon (cf sur la photo la double bande caoutchouc rouge au milieu de la semelle) qui est là pour aider et guider au mieux le déroulé de la foulé, puis la semelle ContaGrip LT étudiée pour être résistante mais surtout pour donner de l’adhérence.

crossmaxAu final cela se traduit par une chaussure, extrêmement stable, dynamique avec une bonne accroche. Sur le terrain, on se retrouve avec la chaussure idéal pour du Sentier stabilisé ou de la piste trail, et même des tronçon de bitume car si ce n’est pas sa vocation première elle y aussi tout à son aise.

Aprés 3 semaine et une petite centaine de kilomètre, je suis sous la charme de Salomon XR Crossmax, complètement conquis par le confort ainsi que la pose et le deroulé du pied.

Chaussure parfaite ? malheureusement non… car j’ai quand même trouvé quelques reproches à lui faire : le premier étant la hauteur de talon (sous entendu le drop qui à vu de nez doit etre d’au moins 12mm). Ce point est strictement presonnel par rapport à mes habitudes, et je pense que courreurs habitués aux chaussures « inclinées » ne verrons là aucun soucis.

Le second plus évident, c’est par rapport au terrain très technique, ou la CrossMax n’est pas la plus à l’aise, mais presque normale car elle n’est pas conçut pour cela. Car c’est une « door to trail » comprenez par là une chaussure capable de vous emmener de la porte de chez de votre maison au sentier le plus proche, tout en restant performante sur les deux terrains.

J’ai aimé :

  • Sa capacité à être aussi à l’aise sur route que sur chemin
  • Son confort
  • Le déroulé
  • Le système de serrage (et de rangement du lacet)

J’ai pas aimé :

  • La hauteur de talon
  • Le verouillage du lacet qui se bloque de temps à autre
  • Le Sensiflex trop « salissant »

Merci sportsoutdoorshop.com pour ce prêt et finalement cette bonne surprise qui m’a réconciliée avec Salomon, du coup si vous avez une paire de SENS en trop :-)

7 comments

  1. Attention à la durée de vie de la pompe il me semble que runmygeek l’a déchiré au bout de quelques sorties au Pic St Loup …
    Mais c’est vrai que le concept « door to trail » me plait bien c’est le genre de paire que tu laisses dans ta caisse au cas où. Pour ma part il y a la BONDI B dans mon coffre ;)

  2. Je confirme les bonnes sensations avec les Crossmax aux pieds.
    Environ 500km parcourus durant automne/hiver 2011-2012, parfois sur bitume et le plus souvent dans les sentiers techniques et cassants du massif du Garlaban. Pas constaté d’usure excessive.
    Depuis ce printemps, j’alterne avec XT Wings 2 et je sens que le pied est quand même mieux maintenu dans ces dernières, ce qui donne plus de précisions dans les passages techniques, notamment en descente.
    En dans mon coffre, je crois bien que je vais y mettre ma nouvelle paire de New Balance MT110, qui m’ont bluffé sur les 2 premières sorties.

  3. J’aime ce commentaire « j’avais des XT wings, car à l’avant du peloton ils les avaient », j’ai fait exactement là même, 2 trails plus tard, elles sont sur l’étagère et depuis Salomon plus jamais, pour ma part c’est Adidas Adizero XT

  4. Je crois que la plupart d’entres nous se reconnaissent dans le commentaire sur l’achat d’une paire de Salomon « pour faire comme les autres »… Pour moi c’était une paire de S-Lab3 (en promo !). Retour sur les classiques Trabuco, pour le confort qu’elles procurent sur le long… :)

  5. moi aussi salomon j ai dit plus jamais….a l epoque avec des xa pro, et il y a deux ans avec les xt wings…les xt wings n ont meme pas fait 200kms que les crampons ne ressemblaient plus a rien…salomon pour moi c est du consommable, mais a ce prix ca fait cher la belle chaussure…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>