L’entraînement croisé – pour des meilleures performances

Diététique pour Sportifs
30 mars 2012
Compex Runner la boite
Compex Runner : Le Test
4 avril 2012

Lorsque l'on pratique un sport à haut niveau tel que le trail, il est également important de pratiquer l'entraînement croisé, méthode qui permet au sportif de gagner en agilité, en endurance et en force musculaire. L'entraînement croisé consiste à pratiquer un autre sport en complément du sport de prédilection. Ces deux derniers peuvent avoir des points communs : quand on s’entraîne à courir un trail, on peut, par la même occasion, s’entraîner VTT ou au VTC. Cela permet ainsi de diversifier les entraînements tout en restant dans le même cadre : la nature. Par ailleurs, alterner vélo et course permet également d'alterner une activité à fort impact avec une activité à faible impact pour ainsi prévenir les blessures(très courantes lors de course à pied car les articulations sont fragiles) et d'éviter la fatigue psychologique tout en améliorant son propre niveau.

Une semaine type pour un entraînement croisé

Pour les adeptes du trail, l'entraînement croisé est excellent mais exige d'avoir pas mal de temps libre. Voici une semaine type: le lundi, commencez par une séance d'une heure de BMX ou de VTT. Mardi entraînez-vous aux sprints en côte pendant une bonne heure et enchaînez avec 30 minutes de vélo tranquilles. Mercredi est uniquement réservé à la course à pied (entraînez-vous dans les côtes !). Jeudi, travaillez votre endurance à un tempo régulier pendant 1h30 puis faites 1h00 de vélo sur le plat. Le vendredi est réservé au repos et à la récupération. Le samedi, faites une course à pied en vous basant sur la vitesse et les accélérations et le dimanche, optez pour une randonnée ou une course à pied. Ce type d'entraînement est au final bien plus effectif et varié que l'entraînement simple et permet au sportif de se surpasser !

{jcomments off}

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *