Un centre Trail aux pieds du Ventoux
20 mars 2012
Aptonia Clak
Clak d’aptonia : Le test
23 mars 2012

Garmin Virtual Racer Vs Moi

Garmin à implémenté sur ses derniers Forerunner la fonction Virtual Racer, cette dernière vient en remplacement de la fonction Course sur les précédent modèle, l’unique différence est que cette dernière était liée à la position GPS du tracé de référence.

Attention à ne pas confondre le Virtual Racer et le Virtual Partner : normalement le Virtual Partner c’est plus orienté course sur route. On y configure une allure cible avant de commencer sa course, et le Partenaire cours à cette allure quoi qu’il arrive, montée, descente, ravito, pause bio, il cours le bougre rien de l’arrête.

Le virtual racer lui cours comme vous, il s’arrête au ravito, il se trompe de chemin et surtout il ralenti en cote et accélère en descente, bref il reproduit exactement la séance enregistrée.

Le Virtual Racer lui se charge de trois façon différente :

  • Soit à partir d’une activités déjà effectuée et en mémoire dans la montre.
  • Soit à partir d’une activités déjà effectué pas vous ou quelqu’un d’autre via Garmin Connect
  • Soit enfin à partir d’une activités simulée et exportée en .tcx via course Generator par Exemple.

Une fois la parcours chargé dans le Racer un « nouveau » mode d’affichage apparait sur la Garmin : on y trouve la distance restante et le temps restant pour le virtual racer. Autant dire que c’est le type d’affichage qu’on évite d’utiliser en début de course … »il vous reste 46,3km à parcourir » bonjour le moral.

Virtual Racer sur un Forerunner 910XT

 

La ou ce genre de fonction devient plus intéressante, c’est que une fois le virtual racer activé, l’ecrans du virtual partner utilise non plus une allure fixe mais celle du Racer, et vous pouvez donc voir à tout moment votre « position » par rapport à un chrono possible, c’est comme les ballons sur marathon.

Virtual Partner Garmin Virtual Partner Garmin

Dans ce mode d’affichage on trouve 2 coureurs celui de bas c’est l’utilisateur et celui du haut le partenaire virtuel, il y a aussi deux champs celui de gauche indique la distance et celui de droite le temps.

  • Sur la photo de gauche l’affichage est « blanc » l’utilisateur est en avance sur le partenaire de 2,5km soit 23minutes
  • Sur la photo de droite l’affichage est « noir » l’utilisateur est en retard de 288m soit 4:49mins (ça c’est au moins une bonne bosse

Ici aussi, cet affichage est a utilisé avec intelligence, il faut pas focaliser dessus est vouloir être à tout prix en avance sur le VR, mais sur des points clef, cela peut donner une bonne estimation sur le chrono final.

14 Comments

  1. guingui dit :

    Excellente cette fonctionnalité (en théorie) !

    A partir de quel modèle est-elle disponible ?

    Merci

    • lexel dit :

      [quote name= »guingui »]Excellente cette fonctionnalité (en théorie) !

      A partir de quel modèle est-elle disponible ?

      Merci[/quote]
      Course est dispo depuis le 305 c’est d’ailleurs sur ce modèle qu’elle est le plus performant.
      Tu la trouve aussi sur le 405, 410, 310XT

      Virtual Racer : c’est sur le 610 et le 910XT

      • guingui dit :

        Ma 205 devient limitée du coup …

        C’est assez perturbant de se torturer la tête en plein action en essayant d’analyser sa performance.

        Avez ces fonctionnalités je pense que l’on voit tout de suite où on en est !

  2. julien dit :

    ça me parait bien dangereux pour le mental ce genre de truc.
    A la limite sur un parcours « test » pas trop long, mais sur un gros et long objectif…

    En plus dans ce cas tu connais déjà tes temps de passage approximatif aux points stratégiques parce que ça fait 2 mois que tu potasses la stratégie de course ;)

    • lexel dit :

      [quote name= »julien »]ça me parait bien dangereux pour le mental ce genre de truc.
      [/quote]
      pas plus que de courir derrière un ballon coloré pendant 42km … si ?

      [quote name= »julien »]
      En plus dans ce cas tu connais déjà tes temps de passage approximatif aux points stratégiques parce que ça fait 2 mois que tu potasses la stratégie de course ;)[/quote]
      pire, j’ai même établie des tranche horaire de passage « au pire » « au mieux »

      • julien dit :

        y’en a pas un pour rattraper l’autre…
        à mon avis tu peux te passer des tranches horaires.
        En tout cas je me souviens très bien du coup de speed que j’ai pris au dernier ravito de la SaintéLyon… J’ai sorti mon planning plastifié, et mis une brasse à mes potes pour repartir au plus vite!
        Fallait pas traîner pour passer sous les 8h.

        Sinon faudrait que je teste un jour cette histoire de ballon à suivre sur 42km. Tu l’as déjà fait ?

        • lexel dit :

          [quote name= »julien »]
          En tout cas je me souviens très bien du coup de speed que j’ai pris au dernier ravito de la SaintéLyon… J’ai sorti mon planning plastifié, et mis une brasse à mes potes pour repartir au plus vite!
          Fallait pas traîner pour passer sous les 8h. [/quote]

          Au final, tu regrette ta planification de course sur la STL ? ou au contraire ?

          [quote name= »julien »]
          Sinon faudrait que je teste un jour cette histoire de ballon à suivre sur 42km. Tu l’as déjà fait ?[/quote]
          non…
          et puis moi le bitume, c’est pas trop mon truc.

          • julien dit :

            non pas de regrets!
            Surtout quand c’est long, on a besoin de savoir où on en est..

            Attention quand même, ça reste théorique. 10′ d’avance au 30ième kilo, 30 de retard au 50 sans savoir pourquoi (et sans avoir traîné non plus !) j’ai toujours pas d’explications mais il faut jongler avec des variations d’allures, les imprécisions de distance des organisations (4 ou 5km d’écart sur un ravito, ça peut faire mal!)

  3. lamiricore dit :

    putain quelle pression tu te mets !!!

    • lexel dit :

      [quote name= »lamiricore »]putain quelle pression tu te mets !!![/quote]

      non je me met pas la pression, mais avec l’année à blanc que j’ai passé l’an dernier je manque un peu de repères sur du « long »

  4. Yann dit :

    Avec le 310XT et Course Generator tu obtiens « normalement » le même principe.

    CG inclut les vitesses variables (du fichier paramètres) dans le fichier GPX, au contraire des fichiers générés sur d’autres site qui n’ont qu’une vitesse fixe. (Page 4 de la doc CG)

    • Seb dit :

      Est-ce que le Virtual Partner du 310XT, quand on rejoue un parcours déjà effectué (ou un parcours de Course Generator) rejoue la scéne telle qu’elle s’est passée (moins vite dans les montées, plus vite dans les descentes…) ou alors est-ce que ca reste basé sur la moyenne (car c’est à priori ca le VP vs. le virtual racer) ?
      (ca parait simple a tester mais depuis des mois j’ai encore pas trouve le temps de faire un bon test…)

      • lexel dit :

        VP = course contre une vitesse moyenne
        VR = course contre parcours identique

        mais de mémoire si tu charge une trace TCX avec vitesse sur le 310XT tu te retrouve avec dans le meme cas qu’un VR sur le 910XT

        • sebastien dit :

          oui c’est bien possible; mais pour que le TCX de Course Generator marche comme si c’etait une trace faites par moi meme avec mon FR310, il faut il me semble passer par qques conversions (GPSBabel, Garmin Connect etc etc); sinon le VP ne « demarre » pas!! Il doit manquer un tag dans le TCX de CG (dans les entetes je penses)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *