Tiens si on se faisait le Mont Blanc
15 juillet 2011
[Concours] Bon d’achat Zalando.fr
20 juillet 2011

Les pointillés ca fait mal aux jambes

Après une longue, trop longue coupure sans sortie spécifique et sans travail qualitatif je m’y remet tout doucement. Et pour cette première sortie spécifique je m’étais programmé une sortie plaisir, de 16km pour +/- 1000 de D+. Grosso modo je prévois 6,5 km/h de moyenne sans trop me rentrer dedans, bref en 2h45 maxi c’est torché…

Ca faisait longtemps que je regardais cette « trace » sur ma carte IGN, et sur le papier elle était vraiment belle … cette sortie.
Départ du village, montée au col en suivant le GR51, puis montée au Pylone Jerusalèm, descente vers le GR en suivant une piste de Teleski, retour par le GR. Mais voila la trace sur une carte, c’est comme les acteurs au cinéma entre le « projeté » et la realité il y bien souvent un fossé.

Départ sur le Parking de Coursegoule, le premier km est soft ça monte très légèrement, sur du sentier bien large, puis une première petite bosse, là le sentier est plus caillouteux mais ça passe. Jusque là je suis une trace identifié comme GR sur la carte, petite pause photo et je bifurque à gauche pour prendre une trace identifiée avec des pointillés…

Alors les pointillés sur une carte IGN c’est : « Itinéraire non balisé intéressant sur sentier », donc ne pas s’attendre à avoir une autoroute, mais quand même du sentier praticable …

Disons que les 500 premiers mètre étaient conformes à la description, ensuite… et bien ensuite le temps s’est couvert, j’ai enfilé mon Top R-light des qu’il à commencé à pleuvoir, et puis j’ai jardiné pendant 4 longs et interminables kilomètres… point de sentier, point de trace juste de l’herbe et des cailloux…

Arrivé au point culminant pause miam, le plus dur est fait reste la piste de ski et le GR pour rentrer. Quelques photos pour se rendre compte que ce qui était une montagne est devenu une autoroute pour skieur… et ce qui devait être un Teleski, donc une piste en herbe de 15% – 20% n’est plus un Teleski mais un pierrier de 20% – 30% .

Un peut de proprioception sur cailloux, une petite Rouge, et finalement je rejoint le GR pour rentrer au village… sauf que le GR sur plus de 2,5km il est tracé à la pelleteuse  c.a.d : un mélange impraticable de terre et de cailloux. La fin du parcours pour rejoindre la bifurcation est nettement plus sympa / typique d’un sentier de Grande Randonnée.

Conclusion : si vous voulez vous faire une sortie spécifique Trail oubliez la Cime du Cheiron…

8 Comments

  1. julien dit :

    sinon on peut attendre que tu sois passé plusieurs fois, que t’organise une randonnée avec plein de monde. ça nettoiera le chemin ;)

    Tu traces le chemin et l’envois sur le garmin ou tu fais tout à la carte papier qui se replie au moindre coup de vent ?

    Mais c’est vrai que les pointillés ign sont parfois blagueurs. Et surtout ils se mettent à jour moins vite que le terrain…

    Belle sortie pour une repris en tout cas !

  2. julien dit :

    tu n’as quand même pas choisi un truc facile pour une reprise !
    Et il faut se méfier des pointillés ign… ce sont des blagueurs !

    Sinon il faut que tu organises quelques rando pour que les sentiers s’auto-nettoient avec les passages ;)

    Tu traces ton parcours sur l’ordi pour le charger dans le garmin où tu pars juste avec la carte qui se replie au moindre coup de vent et qui te positionne toujours sur la pliure ?

  3. lexel dit :

    @julien tu rigole mais c’est la remarque que je me suis fait « mais put…!!! y’a personne qui passe ici ?!?! »

    Sinon je commence toujours par regarder sur la carte papier pour me faire une idée, ensuite je trace sur openrunner, convertis avec la vitesse désirée sur Gpsies.com et finalement envoie dans le 310 via garmin connect. La carte elle est dans le sac pour « le cas ou »

  4. julien dit :

    [quote name= »Lexelfr »]@julien tu rigole mais c’est remarque que je me suis fait « mais put…!!! y’a personne qui passe ici ?!?! »

    Sinon je commence toujours par regarder sur la carte papier pour me faire une idée, ensuite je trace sur openrunner, convertis avec la vitesse désirée sur Gpsies.com et finalement envoie dans le 310 via garmin connect. La carte elle est dans le sac pour « le cas ou »[/quote]

    C’est clair que la nature reprend vite ses droits !
    Je trace sur basecamp ; c’est assez pratique et plus précis niveau carto.
    mais le dialogue avec le garmin ne marche pas bien voire pas du tout sur mac…

  5. Luc Lévesque dit :

    Je dirais que tu en as travaillé un coup pour faire ton chemin en courant. Belle persévérance dans ta randonnée.

  6. dd2012 dit :

    Tu travailles pour IGN ? C’est toi l’explorateur qui trace les chemins ? …
    Belle sortie, tu as eu du courage de continuer ! Tu t’es dit combien de fois : « ça va pas être ça tout le long du chemin tout de même ? » :D
    J’étais en vacances à Grasse l’année dernière j’ai raté quelques paysages sympas il me semble.

  7. vinvin20 dit :

    Les cartes IGN resservent quelques fois des surprises, surtout les chemins en pointillés, ça m’est arrivé aussi. Quant aux pistes de ski sur la photo, c’est un massacre!!
    Bon ça t’as fait quand même une belle sortie D+, la forme revient :-)

  8. lamiricore dit :

    Comme Julien, voila une sortie que je ferais bien avec toi une fois que tu aurais balisé correctement ce bordel !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *