Trail des Monts d’azur 2010

Equipe, groupe, meute, guilde, Team
8 juillet 2010
Séance en cote et Travail de déivelé
21 juillet 2010

Tout commence le 14 Juillet 2009, quand je me laisse embarqué pour une course improbable, sous un soleil de plomb. Une organisation de course défaillante et un manque d’expérience, feront que je subirait les 18km D+950m de cette épreuve, pour finalement voir mon calvaire s’achever en 2h47… mais ça c’etait en 2009.

Comme je n’aime pas rester sur une « mauvaise expérience », j’ai décidé de retourner de mesurer au Trail des Monts d’azur, avec l’ubaye (42km D+2500) en point de mire le 8 aout cette course sera abordée en mode sortie au seuil.Comme à l’accoutumé pascal m’accompagne sur cette épreuve.

9h00 après un petit briefing de l’organisateur, le départ est donné : les 500 premiers mètres de bitume ne suffiront pas étirer correctement le peloton, et nous nous engageons sur un single pierreux de 1km pour 200 mètre de D+, quelques inconscients essai tant bien que mal de doubler ici.

Arrivé au sommet on bascule sur la pente inverse, et malgré l’ombre que nous aurons tout le long du parcours les 28° se font bien sentir. Cette première bosse passée, c’est partis pour 5km de plat et la difficulté de cette course est qu’il faut gérer au mieux cette portion pour passer la suite sans encombre. Pascal que je suivait depuis le départ décide de prendre le large et accélère, ça me fait un peu râler mais je préfère rester sur la réserve et je le laisse partir.

km 10, c’est le debut de la grimpette, et malgré le dénivelé j’arrive encore à courir sans peine, je commence à doubler pas mal de concurrents, et moi qui me suis trainé comme pas possible sur le plat je me sent pousse des ailes. Au bout d’un kilomètre j’apercoit pascal à quelque mètres devant, au seconde ravito je le rattrape, et on repart ensemble.

Le second kilomètre de montée affiche du 22%, et nous doublons les concurrents par paquet de 3, c’est pas la remontée fantastique de pascal et johan mais bon ça fait toujours plaisir :)

On franchit le sommet en 1h55 un rapid coup d’oeil sur la vue, on se prends a rêver de passer en dessous des 2h25… mais le premier kilomètre de descente et très technique et cassant, ce qui ralenti beaucoup notre progression. Les 2 suivants sont de vraies montagne russes, avec beaucoup de « mini » bosses, on envoie pas mal en essayant de pas trop taper dans le rouge (histoire de pas en avoir pour 1 semaine à s’en remettre).

Dernier faux plat, je franchit la ligne d’arrivée en 2h29, soit 18 minutes de moins de l’année précédente. Aujourd’hui à j+1 les jambes sont fatiguées comme un lendemain de sortie au seuil mais rien de bien méchant. Le contrat est rempli.

5 Comments

  1. Kkoud dit :

    Belle course ! Et une performance à l’arrivée.

  2. RunOnline dit :

    Et bien rempli même ! Félicitation, je vois que tu mets à profit la période estivale, ce qui est une bonne idée en prévision de l’automne qui nous attend !

  3. lexel dit :

    @lamiricoré
    Faut bien si je veut pouvoir un jour te suivre plus de 100m sur un trail, mais y’a encore du boulot :)

    @vinvin20
    ouchh la poisse quand même de bosser un jours férié, je ne me fait pas de soucis pour toi, tu va te rattraper ce weekend (c.a.d dans quelques heures)

  4. vinvin20 dit :

    Bravo!!!
    Dire que pendant ce temps là y a qui bossait…. :sad:
    C’est ça de travailler dans le commerce….

  5. Lamiricore dit :

    Bon recrutement que nous avons fait au TTTRAIL, un coureur qui monte en puissance !!!

    +18′ ouahhhhh

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *