Columbia Ravenous : test(s) et plus si affinités
2 juin 2010
Premières impressions sur le Garmin Forerunner 310XT
10 juin 2010

Outils pour Strategie(s) de Course

Il y a plusieurs façon d’aborder une course sur route, et à partir du moment ou il n’y a pas trop de changement de dénivelé on peut courir stratégiquement pour atteindre son objectif, pour peu qu’on en ai un  :

Le feeling, on fait en fonction de la forme du jours, généralement sans objectif de temps, et au final parfois ça donne de bonnes surprises, d’autre fois de vraies catastrophes.

Le régulier, ce qui a de plus simple et de plus logique en terme de course d’endurance, tu veut faire ton 40′ pour 10kmn ?  4:00 minute tout les kilomètres ni plus ni moins, et le tour est joué. Seulement voila c’est pas la plus simple des stratégie à suivre, d’autant plus qu’elle nécessite une maitrise parfait de son allure.

Le Positive Split, stratégie que j’ai pratiqué pas mal de fois sans savoir que s’en était une… Elle consiste en une première partie de course plus rapide que la seconde partie et généralement un départ trop rapide, vous mettra directement en positive split pour la fin de la course.

Le Negative Split, à mon avis c’est la plus grisante et intéressante des stratégies de course, c’est aussi la plus difficile à respecter. Car elle nécessite connaissance et maitrise de soit. Dans ce cas, la première partie de course et moins rapide que la seconde. Généralement ca donne une course très plaisante autant au niveau chrono que sensations.

 

Pour établir votre propre stratégie chronométrique je vous conseil un des excellent outils de Runsunday.com

>> Le Racing Split <<

qui permet du 5km au 100km d’obtenir un tableau d’allures de passage en : Régulier, Négative ou Positive Split (3 niveaux chacun)

 

2 Comments

  1. RunOnline dit :

    Il est clair que le Positive split est souvent la stratégie par défaut. Je suis assez neutre pour ma part avec une première portion très légèrement supérieure à la seconde.

  2. vinvin20 dit :

    Je pense qu’il n’est pas facile dans une course d’être en Negative split…On part tous toujours plus vite que ce que l’on prévoit..On est souvent comme happé par les autres coureurs. C’est du moins ce qu’il m’est arrivé dans les rares courses que j’ai faites.
    En tout cas merci pour le lien, je ne connaissais pas ces stratégies ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *