La Théorie du Caca

Call of Duty Modern Warfare 2 et Bootcamp
19 novembre 2009
BootCamp 2.2
20 novembre 2009

Ok, ok je vous entends déjà dire que le manque de couse pied commence à me taper sur le system (et c’est pas complètement faux…)

Bref en rendant ma petite visite quotidienne sur un forum de running ce matin je tombe sur ca, et je crois que j’ai bien mit un quart d’heure pour arrter de rire. 

LE CACA FANTOME :
C’est celle que tu sens sortir, que tu vois sur le papier mais pas dans la cuvette…

LE CACA PROPRE :

C’est celle qui sort, que tu vois dans la cuvette mais pas sur le papier…

LE CACA ETERNEL :
Tu t’essuies, tu t’essuies, tu t’essuies… Mais il en reste toujours sur le papier. Tu décides alors de remonter ton pantalon et de mettre une feuille de papier dans le caleçon pour éviter les traces de freinage…

LE CACA 2 :
Le retour de la revanche de la suite qui contre-attaque :
Tu as fini mais quand tu remontes ton pantalon tu t’aperçois qu’il faut que tu chies encore un peu…

LE CACA QUI TE FAIT POUSSER UNE VEINE SUR LE FRONT :
C’est celle qui te fait forcer tellement fort que tu as peur de la crise cardiaque…

LE BILLOT :
C’est celui qui est tellement gros que tu as peur de le casser en tirant la chasse. Tu es surpris mais fier que cela vienne de toi…

LE CACA J’AIMERAIS QUE CA SORTE :
Tu veux chier, tu sens qu’elle est proche, mais tout ce que tu as ce sont des crampes et des pets…

LE BOUT DU CACA :
C’est celle qui fait tellement mal que tu jurerais qu’elle sort de travers…

LA SPLASHEUSE :
C’est celle qui sort avec tellement de vitesse ou qui est tellement lourde que tu t’éclabousses le cul…

LE CACA DU LENDEMAIN DE FETE (ou CROTTE AU NAPALM) :
C’est le liquide jaune brun qui éclabousse toute la cuvette et qui te brûle le cul…

LE CACA DE LAPIN :
Ce sont les toutes petites boules. Certaines coulent d’autres flottent…

LE CACA SURPRISE :
Tu penses que tu vas péter, mais tu réalises que tu vas chier et c’est déjà trop tard…

LE CACA TIME OUT :

C’est quand tu es en train de faire une bonne crotte dans les toilettes publiques et que tu dois t’arrêter car tu ne veux pas que la personne d’à côté t’entende…

LA BRUYANTE :
C’est tellement bruyant que tout le monde autour rigole…

LA MEXICAINE :
Elle sent tellement fort qu’elle te pique le nez…

LE CACA SAUT A L’ELASTIQUE :
Celle qui refuse de tomber, bien que tu saches qu’elle est sortie. Tu espères qu’en te secouant le derrière elle va se décrocher…

[source]

2 Comments

  1. nico dit :

    Pas mal, c’est tellement vrai

  2. rasmette dit :

    Je connaissais déjà… mais cela ne fait pas de mal de le relire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *